Les ailes du désir
Christal Films

Réalisateur: Wim Wenders
Année: 1987
Classification:
Durée: 128 minutes
Ratio: 1.66:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Robert Bélanger
24 avril 2006

"Wings of Desire" est sans contredit le joyau de la filmographie de Wim Wenders. D'une poésie enchanteresse et d'une simplicité désarmante, le film tisse une fable visuellement époustouflante qui célèbre les petits plaisirs de la vie et la beauté sous-jacente des événements quotidiens. Inspiré des poèmes de Rainer Maria Rilke, ce long métrage lent et méditatif a fait l'objet d'une suite intitulée Faraway, So Close! en 1993, ainsi que d'un remake de Brad Silberling, City of Angels en 1998, où la ville de Los Angeles se substituait à Berlin.

Deux anges, Damiel (Bruno Ganz) et Cassiel (Otto Sander), veillent sur les habitants de Berlin, mélange de modernisme et de ville divisée d'après-guerre. Ils errent à travers la ville, résignés à enregistrer les nuances de l'activité humaine qu'ils observent, mais ne peuvent vivre eux-mêmes. Invisibles pour les humains, ils agissent en quelque sorte comme témoins de l'histoire, mais tentent tout de même d'apporter aide et réconfort aux âmes torturées qu'ils rencontrent. Mais son statut d'immortel rendra Damiel malheureux et il espère devenir mortel pour pouvoir goûter aux joies de la vie quotidienne. Il rencontrera Marion (Solveig Dommartin), une acrobate de cirque, et trouvera dans son amour pour elle l'accomplissement de ses désirs d'humanité.

L'intrigue minimaliste de "Wings of Desire" est typique de ce cinéma européen qui privilégie la création d'une atmosphère au déroulement du récit. Le rythme délibéré peut paraître frustrant pour le spectateur, mais on oublie rapidement cet aspect devant la beauté de l'univers qui s'offre à nos yeux. Wenders différencie les perspectives humaines et célestes en drainant les couleurs du point de vue des anges, nous montrant ainsi leur vision limitée du monde qui les entoure. Par l'entremise de techniques cinématographiques qui transmettent la nature omniprésente de ces gardiens invisibles de Berlin, l'auditoire est porté par leurs élans de conscience jusque dans la vie des habitants de la ville. Tout comme le bonheur est fait de plaisirs simples, "Wings of Desire" est constitué de petits moments de grâce et ne cherche pas à nous raconter une histoire de façon linéaire en deux heures. C'est un film que l'on se doit de vivre plutôt que d'essayer de comprendre et il suffit pour cela de se laisser envoûter par ses envolées lyriques qui constituent un remarquable hymne à la vie.

Le transfert vidéo proposé sur cette édition est passable sans plus. L'image est assez propre, avec un minimum de poussières et d'égratignures, mais elle est parfois granuleuse et floue. On peut également noter un problème évident d'accentuation des contours, ainsi que plusieurs artefacts dus à la compression, probablement causés par une conversion à partir de matériel source de format PAL. Par contre, les scènes en noir et blanc offrent un rendu des noirs et un niveau de détails adéquats et celles en couleur offrent des teintes riches quoique parfois sursaturées. Côté audio, seule une piste stéréo doublée en français est proposée. L'activité provient essentiellement des enceintes avant et les dialogues et la musique sont clairs et sans distorsion. Le doublage est de bonne qualité, mais ça demeure un doublage. La présentation est standard et le seul menu disponible ne propose que deux options: "Film" et "Scènes". Le recto de la jaquette du boîtier n'inclut même pas les spécifications techniques alors qu'il s'agit d'une norme appliquée par tous les éditeurs depuis des années. Comme seul supplément, on retrouve quelques bandes-annonces que l'on doit subir avant d'arriver au menu principal puisque la touche menu de la télécommande est à ce moment désactivée. Heureusement qu'il y a l'avance rapide...

Malgré son ésotérisme qui pourra en rebuter plusieurs, "Wings of Desire" est un film ambitieux et mémorable qui a marqué les annales du cinéma. Dommage que cette édition soit aussi minimaliste, tant au niveau de la présentation que du contenu.


Cotes

Film9
Présentation3
Suppléments1
Vidéo5
Audio6