Amitiés sincères
Les Films Séville / EOne Entertainment

Réalisateurs: Stephan Archinard, François Prévôt-Leygonie
Année: 2013
Classification: G
Durée: 104 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51)
Sous-titres: Anglaise
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212111341

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
17 novembre 2013

Le quotidien de trois comparses est mis à dure épreuve par les aléas de l'existence dans "Amitiés sincères", un sympathique long-métrage provenant tout droit de l'Hexagone.

Walter (Gérard Lanvin) déteste le mensonge. Il croit pouvoir être serein en disant la vérité et il s'attend à ce que ses proches fassent la même chose avec lui. Malgré leurs bonnes intentions, sa fille (Ana Girardot) et ses deux amis (Jean-Hugues Anglade et Wladimir Yordanoff) finissent par rompre ce pacte, ce qui risque de mettre en péril leur clan.

Reprenant le canevas déjà exploité dans leur pièce de théâtre, les cinéastes et scénaristes Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie sacrifient la réalisation souvent anonyme et confidentielle de cet effort pour mettre en avant son histoire et ses répliques. Ce parti pris, pas toujours cinématographique, relève heureusement de bons moments, tant les sujets et les thèmes ne manquent pas d'intérêt. Ce sont toutefois les personnages qui attirent l'attention et ils s'affichent ici avec sincérité. L'ensemble de la distribution est excellent, des rôles secondaires dominés par Gérard Lanvin aux compositions plus secondaires, dont se détachent la toujours juste Zabou Breitman. L'ensemble réserve bien peu de surprises, la progression tend à s'étirer et la conclusion ne lésine pas sur les morales. Pourtant, le voyage n'est pas négligeable pour autant, faisant sourire en de nombreuses occasions.

La musique mélodique accompagne généralement bien les situations. La piste sonore francophone en Dolby Digital 5.1 est étonnamment immersive, faisant ressortir des enceintes des bruits de vagues et de mouettes, de télévision, de cloches, d'alarmes stridentes et de la cacophonie propre à la ville. Les voix sont claires et il y a de visibles sous-titres blancs pour le cinéphile anglophone. Les images un peu rugueuses aux contrastes imparfaits sont cependant ornées de couleurs précises et de teintes très détaillées.

La pochette qui montre quatre personnes au bord de la plage est d'un kitch certain. Le menu principal du DVD est similaire en tout point. S'il est statique, une chanson se fait entendre. Aucun supplément ne se trouve sur cette édition.

Agréable sans laisser de souvenirs impérissables, "Amitiés sincères" est une production potable où de bons comédiens s'amusent à jouer ensemble. S'il faudra revenir pour la qualité des enjeux dramatiques et celle de la mise en scène, l'essai regorge d'un charme authentique qui sépare les bons des mauvais films.


Cotes

Film6
Présentation5
Suppléments-
Vidéo7
Audio8