L'amour à mort
Koch Entertainment

Réalisateur: Alain Resnais
Année: 1984
Classification:
Durée: 99 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (Mono)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez:

Selon Martin Gignac
2 juillet 2008

La compagnie Koch se plaît à éditer sur DVD des films d'Alain Resnais. Après La guerre est finie et Mélo, c'est le moment de redécouvrir "L'amour à mort" qui a pris l'affiche en 1984. Il s'agit d'une autre excellente nouvelle pour les amateurs d'un cinéma français inclassable et exigeant.

Simon (Pierre Arditi) a été déclaré mort... mais il n'est pas décédé! Obsédé par la grande faucheuse, il n'arrive plus à être séparé de son nouvel amour Elisabeth (Sabine Azéma). Au fil de soupers avec un couple d'amis, les théologiens Judith (Fanny Ardant) et Jérôme (André Dussollier), ils discutent du sens de la vie et des enseignements de la bible. Jusqu'au jour où un des membres quitte le monde des vivants en traumatisant ceux qui restent.

Aujourd'hui caractérisé par ses plaisirs un peu éphémères, Alain Resnais est un des derniers piliers du grand cinéma français d'auteur. S'il est le père de récits capitaux comme Hiroshima mon amour et Mon Oncle d'Amérique, il a réalisé des œuvres plus obscures et crépusculaires. "L'amour à mort" fait parti du lot et il ne s'agit pas nécessairement d'un opus facile à aimer. Tout y est lent et dénué d'action. L'auteur y parle de foi et de religion, d'engagement et de la mysticité de l'existence. Il joue du duo en confrontant la joie à la mélancolie, l'homme à la femme et l'amour à la mort. Des thèmes graves – qui vont de la peur de la séparation au désir d'en finir – abordés avec profondeur et humanité.

La lumière côtoie pourtant la noirceur ambiante. La mise en scène, à la fois très théâtrale et pleinement cinématographique, multiplie les fondus noirs et les transitions enneigés. Eh oui, comme dans son récent Cœurs. Après le succès de La vie est un roman, le réalisateur du diptyque Smoking/No Smoking fait à nouveau appel à sa nouvelle "famille" qui le caractérise encore à ce jour. Son amoureuse Sabine Azéma défend le premier rôle féminin, elle est en couple avec Pierre Arditi et il y a souvent André Dussollier qui vient rôder dans les parages. Seule Fanny Ardant est un peu étrangère à cet univers, et ce, même si elle a également participé à Mélo en 1986. Au sein de cette belle distribution, les deux "A" auront rarement été aussi excellents. Sabine Azéma surprend par son amour pulsionnel, alors que Pierre Arditi campe un fascinant homme qui cherche à vivre une existence plus significative.

Le poids des années peut jouer sur le rendu final. Les images n'évitent par le grain et les égratignures. Les couleurs sont peu vivantes et les teintes sombres sont nombreuses. En revanche, quelques éclairages rouges ravissent au passage, et les contrastes sont suffisamment homogènes pour ne pas perdre le fil conducteur. La trame sonore de Hans Werner Henze devient presque un personnage à part entière. La musique sépare les scènes, comme des cases d'un roman tragique. La piste sonore francophone n'utilise malheureusement pas toutes les enceintes. C'est un mal pour un bien, car il n'y a rien pour brimer les nombreux dialogues. L'absence de sous-titres est toutefois regrettable pour les gens qui ne saisissent pas parfaitement la langue de Molière.

La pochette grise montre le visage des quatre principaux interprètes. Le menu principal du DVD n'offre qu'une simple séquence. Il est impossible d'avoir accès à l'index des scènes, ce qui est un peu chiche. Comme c'est généralement le cas chez la compagnie Koch, il n'y a pas de supplément.

"L'amour à mort" est un long-métrage sombre et mystique. Les thèmes abordés demeurent profonds et le cinéaste ne cherche jamais à faire la morale. Au contraire, il laisse agir ses magnifiques personnages en prenant soin de ne jamais les juger. Sans doute que l'effet n'est pas aussi immédiat que le désopilant Pas sur la bouche, mais il n'y a rien de mieux qu'un visionnement attentif pour en ressentir grandi.


Cotes

Film8
Présentation3
Suppléments-
Vidéo6
Audio6