Apprentice
Film Movement

Réalisateur: Boo Junfeng
Année: 2016
Classification: NR
Durée: 96 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Malaisien (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 859686006123

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
21 avril 2017

Le cinéma singapourien arrive rarement au Québec. Mais celui qui se rend jusque chez nous est généralement de qualité. Après l'excellent Ilo Ilo il y a quelques années, place au plus étouffant "Apprentice".

Un jeune gardien de prison se rapproche d'un individu mystérieux dont le métier de bourreau ne suscite pas nécessairement l'envie. Une amitié se forme entre les deux hommes, jusqu'au jour où le passé vient brouiller les cartes.

Présenté à Cannes et sélectionné aux derniers Oscars, "Apprentice" de Boo Junfeng est une oeuvre forte et humaine sur la peine de mort. Sans jamais juger ses sujets, le cinéaste développe une intrigue tissée serrée aux nombreuses ramifications brillantes. Bien que le tout se devine aisément, la mécanique y est impeccable. Drame prenant qui comprend des éléments presque documentaires (surtout au niveau de la routine de pendaison), ce suspense de l'âme à la mise en scène assurée offre l'opportunité à de très bons interprètes de se faire valoir et l'atmosphère tendue déçoit rarement.

Les images ne manquent pas de détails, de nuances. La palette de couleur est précise, les teintes élaborées et il n'y a que les contrastes trop foncés qui laissent à désirer. Les pistes sonores assez immersives font ressortir des bruits importants des enceintes (portes, cordes, pas). Afin de comprendre les nombreux dialogues, il est conseillé d'insérer les visibles sous-titres blancs en anglais.

La pochette noire, jaune et bleue séparée en pièces de casse-tête à l'effigie des personnages aurait pu être plus subtile. Le menu principal du disque est similaire. Il est statique, bercé par une sobre mélodie. Les suppléments comprennent des bandes-annonces, une très intéressante piste de commentaires du réalisateur et un de ses courts-métrages où il est encore question d'un passé tortueux.

Accessible et universel, "Apprentice" n'aura aucune difficulté à intéresser un cinéphile qui cherche une création plus intelligente que la moyenne. Le récit est suffisamment nuancé pour qu'on veuille y investir son temps et le traitement plus que satisfaisant revigore aisément le genre. En attendant le remake américain qui risque évidemment de voir le jour...


Cotes

Film7
Présentation5
Suppléments4
Vidéo7
Audio7