L'art de séduire
TVA Films

Réalisateur: Guy Mazarguil
Année: 2011
Classification: G
Durée: 84 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 824255007931

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Jimmy Chartrand
23 avril 2012

Sympathique comédie romantique, "L'art de séduire", à défaut de bénéficier d'une distribution de premier ordre, n'arrive pas à la cheville de cette dernière. Malgré tout, sans être craquante ou même aussi séduisante que son titre le suggère, plusieurs rires bien sentis s'en échappent tout comme d'un sentiment de bien-être autour de ce court film rondement et rapidement mené.

C'est que le long-métrage n'a pas un canevas bien précis et n'est pas tout à fait typique des standards du genre. Il ne présente pas un ABC de la séduction, mais présente un triangle amoureux qui tout à la fois n'en est pas vraiment un. C'est que Jean-François est un psychanalyste pas très doué avec les gens (ironie du sort) et qui, sous les conseils d'un de ses patients, décide d'exercer les capacités de ses charmes sur d'autres femmes avant de pouvoir s'offrir celle de ses rêves, soit, une de ses patientes. Seulement voilà, évidemment rien ne va comme prévu et les revirements ont leur dose d'originalité, tout comme les dialogues qui profitent d'une vivacité qui se dégage très bien de l'ensemble.

Ainsi, parce que tout se déroule rapidement (à peine quelques jours) et qu'on n'a pas vraiment de préambule ou même de véritable dénouement, on réalise que ce film d'à peine une heure et demie manque de développement. On sent que le tout aurait dû et pu être mieux travaillé et étiré à juste parti pour donner le temps non seulement aux situations de se placer, mais également aux personnages de mieux s'étoffer. Ce, puisque le potentiel semble présent malgré tout dans chaque recoin. Ces personnages nuancés qui cachent toujours une nouvelle surprise dans le fond de leur poche, jouant sur un certain jeu du "direct", en font grandement foi. Et puis, parce que comme dit précédemment, ce sont de beaux et grands noms, on se laisse dériver. Difficile de résister à Mathieu Demy (fils des piliers que sont Agnès Varda et Jacques Demy) ou à Julie Gayet, alors que dans le coin gauche, la toujours pétillante et subtilement décalée Valérie Donzelli n'en finit plus de nous séduire de ses charmes si singuliers et irrésistibles.

Mieux, par quelques utilisations plus inédites au niveau formel ou technique, on sent la volonté du cinéaste d'insuffler une véritable vision d'auteur à l'ensemble (pensons poissons...). Certes il donne dans la comédie romantique et ne limite pas les travelling qui se rapprochent doucement des tourtereaux, mais il touche à une part de fantaisie non-négligeable, comme d'une certaine poésie qui donne une belle aisance au scénario qui flotte dans un univers qui se trouve des raccourcis plus inhabituels.

Il y a également l'image, lumineuse à souhait, qui aide à égayer notre sympathie. Certes, les contrastes ne sont pas toujours gagnants, la lumière est par moment bizarrement filtrée, mais la variété de couleurs fait plaisir à l'oeil. La musique aussi, subtile, pas trop envahissante et bien présente, donne un beau rythme à l'ensemble.

La pochette a également suivie plusieurs des idées, soit, simplicité, charme et couleurs, ce qui la rend aussi efficace. Certes, Mathieu Demy a un peu l'air disproportionné sur la couverture par rapport aux lettres, au bouquet et les têtes de ses co-vedettes, mais notre regard est rapidement attiré. Il y a aussi des citations élogieuses, d'autres photos à l'endos, et un résumé un peu ambigu. Par contre, à défaut de quelques bandes-annonces d'autres films du distributeur, il n'y a ni menu DVD (comme quelques autres cas chez TVA films) ni suppléments sur cette édition.

On ne s'en plaindra pas, puisque le film offre un beau moment. Oui, majoritairement à cause de ses interprètes, mais on y prend plaisir, on se laisse un peu charmer et ça se termine et on se sent léger. On peut résister, oui, mais à quoi bon!


Cotes

Film6
Présentation7
Suppléments-
Vidéo6
Audio6