Astérix et Obélix - Au service de Sa Majesté
Entertainment One / Les Films Séville Pictures

Réalisateur: Laurent Tirard
Année: 2012
Classification: PG
Durée: 115 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51)
Sous-titres: Français, Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212004544

Ce DVD est disponible chez:

Selon Martin Gignac
8 juin 2013

De retour pour une quatrième aventure au cinéma, "Astérix et Obélix – Au service de Sa Majesté" rachète l'échec d'Astérix et Obélix aux jeux olympiques en faisant rire petits et grands. Cela demeure toutefois une adaptation très sage des bandes dessinées de René Goscinny et d'Albert Uderzo.

César (Fabrice Luchini) est sur le point d'envahir la Bretagne. La reine Cordelia (Catherine Deneuve) dépêche un éclaireur jusqu'en Gaule pour obtenir la fameuse potion magique. Astérix (Édouard Baer) et Obélix (Gérard Depardieu) se portent volontaire pour escorter cette puissante arme. Ils devront toutefois affronter des dizaines de péripéties avant d'arriver à bon port.

De tous les films sur Astérix qui ont vu le jour au cinéma avec des personnages réels, un seul méritait le détour: le jubilatoire Mission Cléopâtre d'Alain Chabat. Les autres transpositions décevaient ou n'allaient pas au bout de leur folie. C'est un peu ce qui arrive à "Astérix et Obélix – Au service de Sa Majesté" qui, tout en mettant de bonne humeur, aurait pu être encore plus mémorable. Car il possède tous les éléments pour marquer les esprits. Il y a de l'action à revendre, beaucoup d'humour, des clins à des longs-métrages de la culture populaire et une distribution royale qui comprend de nombreux caméos (de Dany Boon, Bouli Lanners, Jean Rochefort, Gérard Jugnot, Yves Jacques et le regretté Michel Duchaussoy) et des performances délectables de Fabrice Luchini et de Valérie Lemercier.

Le récit, plutôt divertissant, s'avère malheureusement inconséquent, comme si le réalisateur Laurent Tirard (qui a connu un vif succès avec Le petit Nicolas) n'a pas voulu prendre de risques pour ne pas froisser personne. Cela donne au final une production amusante, volontairement ringarde, qui offre le minimum requis de rires et de délires. C'est déjà beaucoup et même supérieur au premier et au troisième épisode, mais un brin en dessous de son potentiel.

La musique variée qui reprend parfois des classiques en version rock n'est pas totalement convaincante. La piste sonore francophone en Dolby Digital 5.1 rachète cet inconvénient, s'avérant généralement immersive, faisant ressortir des différents haut-parleurs des bruits de cris, d'horloges, d'écho, de pluie et de tonnerre. Les voix sont claires et comme les accents sont nombreux, quelques cinéphiles voudront insérer de visibles sous-titres blancs en français ou en anglais. Les images bien colorées aux détails proéminents et aux teintes soignées n'offrent pas toujours les meilleurs contrastes souhaités. Il n'y a cependant rien pour rechigner, bien au contraire.

La pochette assez standard reprend le visage de la plupart des personnages, les accompagnant d'un drapeau britannique et d'une foule en délire. Le menu principal du DVD est assez similaire, étant secondé d'une mélodie cocasse et d'un montage rudimentaire de séquences. Le seul et unique supplément est un documentaire plus ou moins intéressant de 27 minutes qui porte sur le tournage. Les informations recueillies sont un peu amenuisées par le ton complaisant de l'ensemble. Une piste de commentaires loufoques n'aurait pas été de trop.

Plus sympathique que totalement réussi, "Astérix et Obélix – Au service de Sa Majesté" arrive malgré tout à faire sourire en de nombreuses occasions. Les bonnes idées sont nombreuses et les interprètes se prêtent à la tâche avec un plaisir qui les honore. On n'est toutefois pas obligé de pousser la poule aux œufs d'or et d'y aller avec un cinquième tome, à moins d'avoir une proposition réellement rafraîchissante à proposer.


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments2
Vidéo7
Audio7