Attila Marcel
Métropole Films Distribution / Mongrel Media

Réalisateur: Sylvain Chomet
Année: 2013
Classification: PG
Durée: 102 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 629159054438

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
2 septembre 2014

Après ses délicieuses animations Les triplettes de Belleville et L'illusionniste, le réalisateur Sylvain Chomet s'essaye avec son réussi "Attila Marcel" au film tourné avec de véritables acteurs.

Paul (Guillaume Gouix) est un pianiste trentenaire qui habite avec ses deux tantes. Hanté par le décès de ses parents, il tente de retrouver la voix/voie au contact d'une voisine marginale (Anne Le Ny) qui l'aide à renouer avec son for intérieur.

Amoureux des Tati, Keaton et autres Chaplin, Sylvain Chomet vient de pondre un nouveau long-métrage charmant peuplé d'humour, de tendresse et de larmes. Le sujet qui convoque Proust, la psychanalyse et les psychotropes est au service d'une œuvre ludique et émouvante, où l'humour gentil comme tout fait bon ménage avec la mélancolie. Malgré un rythme qui manque un peu de nerfs, le metteur en scène sait comment dessiner des personnages truculents qui semblent sortir d'une bande dessinée, trouvant toujours le parfait comédien pour l'interpréter. Sa mise en scène, qui varie d'intensité selon le moment où se déroule l'action (passé ou présent), est fine et précise, devenant même extravagante lors de moments kitch, dansés et chantés.

La musique riche et variée accompagne parfaitement l'action. La piste sonore francophone en Dolby Digital 5.1 est potable, se servant des différentes enceintes pour y faire ressortir des rires et des cris de bébés, ainsi que des notes de piano. Les voix sont généralement claires et il y a de visibles sous-titres blancs en option pour le cinéphile anglophone. Les images détaillées à souhait sont composées d'une palette de couleurs assez lustrées, de teintes supérieures à la moyenne et de contrastes plutôt onctueux.

La pochette grise et rouge montre le protagoniste qui regarde une immense affiche. Le menu principal du DVD est presque similaire, se voulant statique tout en étant accompagné d'un joli air classique au piano. En omettant les quelques bandes-annonces qui apparaissent une fois l'insertion du disque dans le lecteur, cette édition ne comporte aucun supplément.

Hymne à la vie et au bonheur qui comporte néanmoins quelques nuages plus ombrageux et des passages à vide, "Attila Marcel" est un effort généreux et touchant qui, sans rivaliser avec les précédents dessins animés de son auteur, forme un arc extrêmement intéressant à suivre. On sent peut-être que le cinéaste/scénariste ne maîtrise pas totalement la forme cinématographique de tourner avec des prises de vues réelles (cela va venir, il ne faut pas s'en faire), mais ce qu'il offre en retour est d'une authenticité et d'une poésie qui fait beaucoup de bien.


Cotes

Film6
Présentation4
Suppléments-
Vidéo7
Audio6