Avant l'hiver
Métropole Films Distribution / Mongrel Media

Réalisateur: Philippe Claudel
Année: 2013
Classification: 14A
Durée: 103 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 629159053318

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
18 juin 2014

Le romancier Philippe Claudel continue de tâter le septième art. Après son solide drame de chambre Il y a longtemps que je t'aime et la jolie comédie de mœurs Tous les soleils, il est de retour avec "Avant l'hiver", un thriller psychologique qui tombe malheureusement à plat.

Un neurochirurgien de soixante ans (Daniel Auteuil) délaisse de plus en plus son épouse (Kristin Scott Thomas) lorsqu'il reçoit plusieurs bouquets de fleurs, qui pourraient bien provenir d'une ancienne patiente (Leila Bekhti). En se rapprochant de cette jeune femme, il risque de mettre les pieds dans un engrenage qui bouleversera son existence.

Débutant comme le chef d'œuvre Caché de Michael Haneke, "Avant l'hiver" a tôt fait de prendre des chemins plus balisés. Le long-métrage, pas inintéressant, mais à la prémisse mal exploitée, parle de secrets, de mensonges, d'apparences et de la peur d'avoir raté sa vie, faisant même des liens entre les relations parfois tordues entre la France les pays maghrébins. Rien de très tangible ne ressort cependant de cette intrigue un peu trop lisse, parsemée de fils blancs et d'invraisemblances.

En bon technicien qui hésite à imprégner de son sceau sa mise en scène, Philippe Claudel s'en remet aux maîtres. À Claude Sautet tout d'abord pour le caractère intimiste des enjeux. Un couple se désagrège peu à peu, découvrant que leur mariage ne tient qu'à un fil. C'est lorsqu'ils sont ensemble à l'écran que Daniel Auteuil et Kristin Scott Thomas offrent les meilleurs moments de l'ouvrage. Ils sont bien secondés par Richard Berry, impeccable dans un rôle périphérique. C'est toutefois lorsque le scénario renoue avec le suspense que l'intérêt s'enlise. On remarque bien les hommages au cinéma de Claude Chabrol et son rapport entre les classes sociales. Le tout paraît malgré tout plaqué et au final assez peu inspiré.

Les images sobres aux couleurs volontairement froides et aux contrastes soignés et détaillés reflètent le milieu du protagoniste, qui sera amené à côtoyer des lieux plus colorés et vivants. La musique enveloppante, mais un peu trop abondante laisse heureusement de l'espace à un peu d'opéra et à une émouvante chanson de Mouloudji. La piste sonore francophone en Dolby Digital 5.1 est élégante et subtile, faisant ressortir des enceintes des bruits de pluie et de véhicules. Les voix sont claires et il est possible d'insérer de visibles sous-titres blancs en anglais.

La pochette blanche montre Daniel Auteuil et Kristin Scott Thomas qui sont emmitouflés dans des manteaux, regardant tous les deux dans la même direction. Le menu principal du DVD est similaire en tout point. Il est statique, bercé par une légère pièce musicale. Aucun supplément ne se retrouve sur cette édition.

Les scènes les plus intéressantes d'"Avant l'hiver" sont celles qui ne font pas directement avancer l'histoire. Cette femme qui va subir une opération et qui parle de sa famille, cet ami dont plane une mélancolie certaine, cette belle-fille qui ignore comment revigorer son couple. Dommage que pour les lier, les déchirements doivent passer par une ligne directrice beaucoup moins convaincante, sous fond de manipulations et d'incertitudes. Comme quoi très souvent, la simplicité a meilleur goût.


Cotes

Film5
Présentation5
Suppléments-
Vidéo7
Audio7