A Very Long Engagement
Warner Home Video

Réalisateur: Jean-Pierre Jeunet
Année: 2004
Classification: 18A
Durée: 133 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 39
Nombre de disques: 2 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon François Langevin
16 juillet 2005

Jean-Pierre Jeunet est un des plus grands réalisateurs de sa génération. Ce visionnaire de l'image, créateur d'histoires singulières et habile directeur artistique, possède tous les outils pour faire du cinéma d'avant-garde et il y prend un vilain plaisir. Ayant atomisé les milieux du cinéma français avec son déroutant Delicatessen (fait conjointement avec Marc Caro), il ne tarda pas à récidiver avec le magique La cité des enfants perdus, fable surréaliste d'une grande intelligence montée sur un canevas gothique. Suivra Alien's Resurection qu'il accepta de réaliser suite à la défection du réalisateur Danny Boyle et son gigantesque Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, œuvre intemporelle et véritable éloge à l'altruisme, plébiscité par la critique et adulé par les cinéphiles du monde entier. Son dernier né intitulé "A Very Long Engagement" nous arrive finalement sur support DVD et j'ai l'immense privilège de vous en parler.

S'inspirant du très beau roman de Sébastien Japrisot intitulé Un long dimanche de fiançailles qui est également le titre original du film, "A Very Long Engagement" raconte l'histoire de Mathilde qui, au nom de l'amour et de l'espoir, écume les quelques pistes qu'elle possède pour retrouver Manech, son fiancé présumé mort dans la tranchée 108, mieux connue sous le nom de code "Bingo crépuscule" pendant la Première Grande Guerre. Il y avait été amené avec quatre autres soldats, tous étant accusés d'auto mutilation, et condamnés à mort. Se refusant à croire en la mort de Manech, elle engagera un détective privé pour qu'il puisse remonter les pistes et déterrer la vérité. Parallèlement, elle placera des annonces dans les journaux demandant de l'information sur cette tranchée et de l'attaque qui a été lancée le jour que son fiancé y était, en échange d'argent. C'est ainsi que l'on découvrira le sort que le destin a réservé à ces cinq soldats sans lendemain. Côté distribution, Jeunet s'associe une seconde fois avec Audrey Tautou et même si l'image d'Amélie Poulain demeure indissociable de la comédienne, elle incarne avec brio une Mathilde aimante, amoureuse et qui s'accroche au mince fil qu'est l'espoir. Dominique Pinon (il a joué dans tous les films de Jean-Pierre Jeunet) incarne l'attachant et drôlement sympathique oncle Sylvain avec justesse alors que Gaspard Ulliel campe le rôle de Manech avec candeur.

Jean-Pierre Jeunet fait appel à la même équipe de tournage que celle du Fabuleux destin d'Amélie Poulain et il accouche encore une fois d'une œuvre dense et riche autant de contenu que dans la forme. Ce drame sur fond de guerre qui se veut un voyage au bout de l'espoir et à ce titre, il ne se fait pas mieux. Le canevas est d'une richesse ahurissante, autant par le détail que par les couleurs qui sont de véritables métaphores (la guerre est grise et sombre alors que la campagne est jaune et illuminée). Si la vengeance est un plat qui se mange froid, la guerre devient alors un buffet qui se digère très mal et le réalisateur l'a bien compris. Comment parler d'une des guerres les plus barbares tout en cherchant à éviter son caractère lourd, cruel et déprimant? Pour ce faire, le réalisateur y a placé une histoire d'amour pure, greffé des personnages secondaires sympathiques et il a utilisé ce qu'il fait de mieux pour alléger l'atmosphère du film, c'est-à-dire l'utilisation de saynètes et d'aphorismes qui nous procurent ce genre de petit sourire espiègle qui nous reste accroché au visage. Ajoutons à cela, une narration très efficace ainsi qu'une musique d'enfer signée Angelo Badalamenti qui se moule à l'histoire et à l'époque telle une soie et nous avons là, le summum de ce qui se fait au cinéma. De plus, la conclusion du film est d'une subtilité et d'une finesse qui nous permet une dernière fois de caresser ce sentiment d'espoir et de nous émerveiller devant cette magie abstraite.

Le transfert panoramique anamorphique en est un de première. La magnifique cinématographie de Bruno Delbonnel rayonne tel un soleil de canicule à son zénith. Les couleurs sont riches, même très riches étant donné le lot de sursaturation utilisé dans ce film. On peut entrevoir quelques segments granuleux pendant l'attaque lancée dans la tranchée, mais vraiment rien pour sublimer notre engouement. Le volet audio est également de très grande qualité. Tous les canaux sont habilement mis à contribution et le champ sonore est des plus vastes. Les dialogues sont parfaitement audibles et la majestueuse musique vient se marier parfaitement à la trame sonore. Le seul petit bémol que j'ai à faire de cette piste sonore est son manque de dynamisme.

Un menu des plus originaux nous présentant les différentes options des deux disques sous forme d'articles de journaux d'époque et dans lequel les images sont en fait des segments vidéo du film est simplement magnifique. Les suppléments sont répartis sur les deux disques. Sur le premier, on peut entendre la trame de commentaire faite par le réalisateur en plus de visionner quelques bandes-annonces. Les commentaires du cinéaste sont pertinents, intéressants et présentés avec beaucoup de générosité. Il nous parle du défi de conserver le film le plus près possible de l'œuvre écrite, de son choix de casting, des lieux de tournage, des anecdotes et des innombrables références faites à d'autres cinéastes tels Andrei Tarkovsky, Sergio Leone et Jacques Tati. Quant au deuxième disque, nous avons droit à quatre suppléments. La pièce de résistance est sans contredit le documentaire de 73 minutes intitulé "A Year at the Front: Behind A Very Long Engagement". Nous assistons aux coulisses du tournage de ce film en caméra libre ce qui crée une sorte de poésie sur l'art de faire un tournage. De par sa pertinence et sa distance, ce documentaire est sans doute le meilleur qu'il m'ait été donné de regarder. Du grand art, croyez-moi! "Parisian Scenes" nous plonge dans les scènes du film qui ont demandé d'être tournées à Paris. On nous explique comment on s'y est pris pour faire la reconstitution historique des lieux et des costumes. "Before the Explosion" nous explique comment l'équipe de tournage et des effets spéciaux s'y sont pris pour tourner la scène du hangar de zeppelin transformé en hôpital et ultimement bombardé. Pour terminer, quatorze scènes coupées, commentées ou non par le réalisateur, peuvent être visionnées individuellement ou en cascade. Je vous recommande de choisir les commentaires de M. Jeunet car il nous donne l'heure juste par rapport à la scène visionnée et le pourquoi de son retrait. Tous les suppléments sont présentés en français et des sous-titres amovibles de langue anglaise sont également présents. Le seul petit reproche que l'on peut faire à cette très belle édition DVD de Warner est le manque d'un encart ou d'un petit livret.

"A Very Long Engagement" a nécessité six mois de tournage, a été financé par des capitaux américains et a été tourné en France et en Corse. Comme résultat, ce film s'est retrouvé quelque peu boudé lors de la cérémonie des Césars couronnant le mérite du cinéma français, car il était une production étrangère et il s'est également retrouvé injustement mis de côté aux Oscars, étant plus considéré comme un film de langue étrangère. Ironie du sort peut-être, ce film a creusé sa propre tranchée quand est venu le temps des récompenses. Par contre, la récompense qui vous attend en vous procurant cette très belle édition DVD de Warner sera un immense bonheur qui vous habitera longtemps après son visionnement. Non seulement découvrirez-vous certains côtés plus cachés de la guerre, mais vous passerez par toute la gamme des émotions à partager les péripéties de Mathilde qui se nourrit d'espoir dans sa quête de retrouver son fiancé. Bref, un film incontournable pour tout cinéphile sérieux qui est ici présenté dans une édition spéciale de deux disques très réussie de la compagnie Warner.


Cotes

Film10
Présentation8
Suppléments9
Vidéo9
Audio9