Bad Lucky Goat
Film Movement

Réalisateur: Samir Oliveros
Année: 2017
Classification: NR
Durée: 76 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Créole (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 859686006413

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
29 décembre 2017

Remarqué dans les festivals en 2017, "Bad Lucky Goat" est un premier film charmant, mais très oubliable, qui met en vedette une chèvre qui s'appelle Vincent van Goat!

Après avoir malencontreusement tués une chèvre, un frère et une soeur qui possèdent peu de choses en commun devront compter l'un sur l'autre pour éviter les ennuis.

Rare long-métrage colombien à sortir de ses frontières, "Bad Lucky Goat" est une sorte de remake de Weekend at Bernie's avec un animal dans le rôle du macchabée! Entre road movie et récit d'initiation qui permettra peut-être une réconciliation, l'effort prend la forme d'une comédie légère et quelconque, qui s'oublie aisément malgré des personnages attachants et un décor exotique. Il faut avouer que le scénario fait rapidement du surplace malgré une mise en scène alerte et que les moments réellement désopilants s'avèrent plutôt rares.

La très jolie photographie est élevée par de jolies images aux couleurs vives et aux teintes éclatantes. Le niveau de détails atteint des sommets, tout comme la profondeur des contrastes. La musique reggae met de bonne humeur en un rien de temps. Les pistes sonores immersives à leur heure font ressortir des enceintes des bruits de vagues, de moteurs, de cris et de rires. Afin de comprendre les dialogues en créole, il y a de très visibles sous-titres blancs en anglais.

La pochette colorée est volontairement kitch, montrant les héros de cette aventure hors de l'ordinaire. Le menu principal du disque se concentre sur les frangins, la plage et une motocyclette. Les suppléments sont composés de bandes-annonces et du très réussi court-métrage "Miss World" de Georgia Fu.

"Bad Lucky Goat" est une curiosité, un petit film gentil comme tout qui n'opère pas autant qu'il aurait dû. Reste qu'en cette période de l'année, n'importe qui voudra se plonger dans ces paysages chauds où le dépaysement est assuré.


Cotes

Film5
Présentation6
Suppléments3
Vidéo8
Audio7