Berlin-Schönhauser Corner
First Run Features

Réalisateur: Gerhard Klein
Année: 1957
Classification:
Durée: 82 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Allemand (Mono)
Sous-titres: Anglais (brûlés dans l'image)
Nombre de chapitres: 10
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
27 août 2008

Le film "Berlin Schonhauser Corner", considéré par plusieurs comme un des classiques du cinéma de l'ex-République démocratique allemande (celle communiste...), raconte l'histoire d'un groupe de jeunes flâneurs qui se rencontrent régulièrement sur une célèbre place de Berlin. Romance, vandalisme et ennui sont les principales activités de ce groupe qui cherche un sens à sa vie. Jusqu'au jour où deux des membres de la bande décident de mettre à exécution leur projet de s'enfuir et de passer à l'Ouest. Alors, la vie de tous en sera bouleversée...

Tourné en 1957, le film de Gerhard Klein a eu la chance de tomber à une période plus molle dans la rigueur idéologique du socialisme. En Union Soviétique, le successeur de Staline, Kroutchev venait en fait de reconnaître publiquement les erreurs du "Petit père des peuples" et l'atrocité des exactions commises sous le précédent régime. La RDA connut donc par le fait de ce relâchement du pouvoir central soviétique une époque d'ouverture artistique et politique qui permit l'émergence d'une certaine critique face au système. En abordant des thèmes centraux à la jeunesse de l'époque (et de notre époque aussi!) comme l'ennui, l'amour, l'incompréhension des plus vieux, l'absence d'avenir ou du moins sa noirceur, mais aussi la désillusion face aux idéaux de leurs parents, le film de Klein et de son scénariste Wolfgang Kollhaase marqua autant les adultes que les jeunes à sa sortie. Son analyse un peu sombre de la situation lui valut même d'être interdit quelques années plus tard lorsque le pouvoir socialiste en eut assez de cette période de réflexion et rendurcit le ton.

Il reste que ce petit bijou de tranche de vie qui emprunte allègrement au néo-réalisme italien -par son utilisation d'acteurs amateurs ou débutants, de décors et d‘éclairages naturels et par les thèmes sociaux abordés - traverse bien les époques et se laisse agréablement regarder malgré ses petits défauts. Il fait aussi bon de voir que certains des soucis des jeunes générations passées sont toujours présents de nos jours et que peu importe le système politique en place, les jeunes seront toujours des jeunes!

En suppléments, un essai analytique de quelques pages par un spécialiste du cinéma sur la place de "Berlin Schonhauser Corner" dans l'histoire allemande, une biographie et filmographie des principaux artisans (réalisateur, scénariste et comédiens) et une longue entrevue récente du scénariste Wolfgang Kollhaase sur sa relation de travail et ses nombreuses collaborations avec Gerhard Klein.

Au niveau de la qualité vidéo, un excellent travail de restauration a été effectué. Peu de rayures ou de poussières, une définition précise, et un noir et blanc passablement beau nous permettent d'apprécier l'image du film à sa pleine valeur. Pour l'audio, l'aspect un peu plus brouillon de la prise de son direct rend le film un peu plus difficile d'accès, mais comme la plupart utiliseront les sous-titres plutôt que la bande son originale allemande, ça ne devrait pas trop nuire au final!


Cotes

Film8
Présentation8
Suppléments7
Vidéo7
Audio6