Boiling Point [Blu-ray]
Film Movement

Réalisateur: Takeshi Kitano
Année: 1990
Classification: NR
Durée: 97 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Japonais (DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 857692005888

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
22 octobre 2016

C'est sur son second long-métrage "Boiling Point" que le grand cinéaste Takeshi Kitano a trouvé le style et les obsessions qu'il allait explorer le reste de sa carrière.

Un jeune homme qui se met constamment dans le pétrin (Yurei Yanagi) fraie avec des gens dangereux, dont un yakuza (Beat Takeshi) qui n'a peut-être pas toute sa tête.

Après son très bon Violent Cop, Takeshi Kitano affirme son style avec "Boiling Point" qui a vu le jour en 1990. Ce récit peut-être plus brouillon sur un plan scénaristique cumule les moments étranges et les métaphores de toutes sortes. L'humour noir n'est jamais très loin du désespoir et s'il y a trop de personnages, chacun vaut son pesant d'or. Surtout celui incarné par le réalisateur qui emprunte ici son nom de scène Beat Takeshi. Sa mise en scène ose explorer en toute liberté et on voit en filigrane l'amour qu'il peut porter à un géant comme Seiju Suzuki.

La musique pratiquement inexistante trouve une échappatoire lors d'une sublime pièce de karaoké La piste sonore japonaise en Dolby Digital 2.0 est subtile, se concentrant à rendre audible les nombreux dialogues. Afin de tout comprendre, il y a de visibles sous-titres blancs en anglais. Les images détaillées peuvent sembler vieillottes, et si la palette de couleurs n'est pas flamboyante, la qualité des contrastes est au rendez-vous.

Un très intéressant livret a été inséré dans l'édition Blu-ray. La pochette très colorée ressemble à une bande dessinée. Le menu principal du disque reprend la scène du karaoké qui fait instantanément sourire. Les rares suppléments comprennent des bandes-annonces et un documentaire de 20 minutes où les artisans reviennent sur cette création.

"Boiling Point" est une œuvre de transition qui est fascinante et déstabilisante. Sans être un grand cru de la filmographie de son auteur, on s'y perd avec plaisir et on ne peut qu'admirer sa façon de bouleverser les genres et de fracasser les règles cinématographiques et de sociétés. Tarantino doit certainement être un de ses plus grands fans.


Cotes

Film7
Présentation7
Suppléments3
Vidéo7
Audio7