Une bouteille dans la mer de Gaza
Filmoption International

Réalisateur: Thierry Binisti
Année: 2012
Classification: G (QC)
Durée: 99 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DDST), Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 824255008402

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Andréanne Brault
9 octobre 2012

Tal (Agathe Bonitzer) est une jeune Française de 17 ans qui s'est récemment établie à Jérusalem. Naïm (Mahmoud Shalaby) est un Palestinien de 20 ans qui habite à Gaza. Une centaine de kilomètres séparent les deux villes qui sont en guerre. Après avoir été témoin d'un premier attentat, Tal refuse d'admettre que seule la haine puisse régner entre les deux peuples. Elle insère un message dans une bouteille qu'elle jette à la mer. Naïm la découvrira. C'est ainsi que débutera un échange par courriels. "Une bouteille dans la mer de Gaza" est une histoire d'espoir; l'espoir que cette relation puisse leur donner la force d'affronter la réalité et peut-être de tenter de la changer.

Ayant étudié le conflit Israëlo-Palestinien dans mes cours d'actualité internationale au cours de ma technique, au Cégep, j'avais un grand intérêt à voir ce film. Je n'ai pas été déçue, car il permet non seulement de voir la réalité des gens qui vivent dans ce coin du globe, mais aussi de démontrer ce à quoi doivent faire face ceux qui ne sont pas nécessairement d'accord avec cette guerre, mais qui doivent tout de même vivre jour après jour avec la peur d'être blessés ou de mourir. Disons que ça porte à réfléchir et que le fait de profiter du moment présent doit prendre tout son sens pour eux!

Le jeu des deux jeunes acteurs est excellent. Je tiens plus particulièrement à souligner celui de la jeune Agathe Bonitzer. Ce long métrage a été tiré du livre du même nom de l'auteure Valérie Zenatti. Son adaptation cinématographique a remporté plusieurs prix et des commentaires élogieux de divers médias comme on peut le voir au verso de la pochette. Il est intéressant de voir que ce film est une co-production France-Canada-Israël. Le long métrage débute précipitamment avec la découverte du message dans la bouteille et l'échange de courriels entre les deux jeunes. Il capte rapidement l'intérêt par un bon équilibre entre les échanges de courriels et les vies respectives des deux personnages principaux.

L'aspect le plus négatif du disque de "Une bouteille dans la mer de Gaza" se trouve au niveau technique avec des sous-titres blancs qui sont tellement petits que j'ai dû m'approcher de mon téléviseur pour réussir à les lire. C'est un problème majeur puisqu'ils sont présents durant la majorité des scènes du film, car les personnages discutent entre eux dans d'autres langues (arabe, hébreux, etc.). La correspondance pour sa part alterne de l'anglais au français, ce qui m'a causé moins de problèmes. L'image numérisée sur le disque est assez claire, malgré que les couleurs manquent peut-être un peu d'éclat à mon goût. Le son est stable et on entend bien les dialogues. On ne nous offre malheureusement aucun supplément sur ce disque. Des entrevues avec les deux jeunes acteurs ou une piste de commentaires auraient pu être bien intéressantes.


Cotes

Film7
Présentation7
Suppléments-
Vidéo7
Audio8