Breathless
Fox Lorber Films

Réalisateur: Jean-Luc Godard
Année: 1961
Classification: NR
Durée: 90 minutes
Ratio: 1.33:1 (4:3)
Anamorphique: Non
Langue: Français (Mono)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 17
Nombre de disques: 1

Ce DVD est disponible chez :

Selon Frédéric Gouin
14 décembre 2001

"À bout de souffle" est le premier film de Jean-Luc Godard (tourné en 1959) mettant en vedette Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg. Ce film remporté le prix "Jean Vigo" et le "Silver Bear" pour le meilleur réalisateur au festival du film de Berlin. Finalement disponible en Zone 1, grâce à la compagnie Winstar, sur un DVD d'une qualité très acceptable.

Michel (Belmondo), est un jeune criminel qui s'adonne surtout au vol de voiture. Un jour, alors qu'il circule dans son dernier butin, il se fait poursuivre par des policiers. Prenant peur, Michel abat froidement le policier avant de prendre la fuite vers Paris. Il se cache dans l'appartement de son ancienne petite amie Patricia (Seberg), une étudiante New-Yorkaise. Patricia n'est pas vraiment au courant de l'histoire de celui-ci, jusqu'au jour où la police viendra la rencontrer pour en connaître plus sur Michel. Alors que la police se rapproche de plus en plus de Michel, Patricia devra choisir entre le bien et le mal.

C'est mon premier contact avec un film de Godard, et je dois dire que c'est probablement le film le plus vieux que j'ai eu la chance de visionner. C'est donc difficile pour moi de mettre dans le contexte qui permis à ce film d'être considéré comme une œuvre d'art du cinéma de la Nouvelle vague française. C'est également impossible de comparer la qualité vidéo et audio avec les baromètres que je possède présentement (cinéma milieu des années 80 à aujourd'hui).

Le film a été originalement filmé en noir et blanc sur une pellicule 16mm en 1959. En 2000, la BBC a entrepris une restauration du film pour ensuite effectuer le transfert sur casette vidéo. Les producteurs du DVD ont alors transposé ce matériel vidéo dans un processus de restauration digitale appelée "Revival" pour enlever la majorité des imperfections restantes dans l'image. Il en reste un peu, mais ce n'est rien de dramatique. L'image semble sursautée dans une ou deux occasions, comme si on changeait de bobine!

Le son est d'une qualité acceptable. Le seul point négatif est un mauvais nivelage du son. Quelque part au milieu du film, le son semble avoir été augmenté d'un seul coup. Je ne crois pas que c'est un problème du DVD, mais plutôt de la piste sonore originale.

Côté extra, il est possible d'avoir un index des chapitres, des filmographies (Belmondo, Seberg et Godard), une brève section "À propos du DVD" qui traite du procédé "Revival" et une section "WEBLINKS" qui permet de savoir les meilleurs liens sur la période Nouvelle vague et de Godard lui-même.

Il est également possible d'entendre une piste de commentaire de David Sterrit, auteur d'un livre sur Godard et critique de cinéma. Cette piste est intéressante, car Sterrit connaît très bien Godard. Toutefois, pour la partie que j'ai écoutée, il ne parle pratiquement pas du film. Il s'entretient plus sur Godard et son œuvre. Ça aurait été peut-être mieux de le mettre en entrevue seulement!

Ce n'est pas un film pour tout le monde, j'en conviens. Malgré aucun effets spéciaux et une réalisation qui peut faire dresser les cheveux sur la tête, "À bout de souffle" est film qui se laisse regarder si vous êtes prêt à découvrir quelque chose de nouveau. Bien sûr, les fans de Godard ne devraient pas être déçus.

NOTE SPÉCIALE : J'ai reçu le poster du film When Brendan met Trudy qui doit sortir sous peu. Les acteurs sur le poster sont habillés de la même façon que Belmondo et Serberg sur la pochette du DVD "À bout de souffle". Assez surprenant, non?. En cherchant un peu, j'ai découvert que ce n'est pas vraiment un remake (même si on peut voir certain lien dans l'histoire), mais le Brendan du film a toujours rêvé d'être comme Belmondo dans "À bout de souffle". Intéressant à voir!


Cotes

Film6.5
Suppléments5
Vidéo5*
Audio5

* Note : Les notes pour la qualité vidéo prennent en compte l'âge du film. Il est impossible de comparer l'image d'un film de 1959 avec un film de 2001.