Ni le ciel ni la terre (Neither Heaven Nor Earth)
Film Movement

Réalisateur: Clément Cogitore
Année: 2015
Classification: NR
Durée: 104 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 859686006048

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
30 novembre 2016

Présenté à Cannes en 2015 ainsi qu'au festival montréalais Cinemania, l'oeuvre française "Ni le ciel ni la terre" débarque au Québec directement en DVD dans une édition américaine, sans avoir pris le chemin des salles de cinéma. Une autre de ces innombrables injustices...

Des soldats français positionnés en Afghanistan disparaissent sans laisser de trace. Sans corps, personne ne peut affirmer s'ils sont morts ou vivants...

Débutant comme un épisode des X-Files, ce premier long-métrage ambitieux de la part de Clément Cogitore confronte réalisme et fantaisie, flirtant avec le mysticisme tout en s'éloignant des traditionnels clichés des films de guerre. Plus le récit avance et plus il devient ambigu, se plaisait à ne pas donner toutes les réponses. Sorte de western surnaturel, la création au rythme indolent bénéficie de solides interprètes (Jérémie Rénier y est étonnamment mature) et l'univers déployé à la fois violent et d'une quiétude énigmatique ne peut que fasciner.

La musique pleine d'ambiance et d'atmosphère ne peut que donner froid dans le dos. Les pistes sonores discrètement immersives font ressortir des enceintes des cris, des balles et des explosions. Les voix sont toujours audibles et il y a de visibles sous-titres blancs pour le cinéphile anglophone. Les images rudes aux couleurs précises ne manquent pas de détails, sauf que les contrastes inégaux font un peu soupirer lorsque le noir prend toute la place.

La jolie et mystérieuse pochette montre une entité qui semble fixer un soldat. Le menu principal du disque est identique. Dommage qu'il soit statique et sans mélodie. Les suppléments se composent de bandes-annonces, du fort valable court-métrage "Among Us" de Clément Cogitore et d'une piste de commentaires. Ce n'est toutefois pas optimal de le faire parler en anglais pendant 1h45, alors qu'il est francophone et qu'il a plus de difficulté à tout expliquer dans la langue de Shakespeare.

Bien que frustrant et imparfait, "Ni le ciel ni la terre" ne manque pas d'idées et d'audace, et même s'il ne plaira pas à tous, sa prise de risque et son mélange de genre en font un objet d'une curiosité certaine.


Cotes

Film6
Présentation4
Suppléments3
Vidéo6
Audio7