The Ardennes
Film Movement

Réalisateur: Robin Pront
Année: 2015
Classification: NR
Durée: 93 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Flamand / Français (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 859686005994

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
28 février 2017

Les producteurs derrière le puissant Bullhead sont de retour avec "The Ardennes", un nouveau film belge qui ne fait pas dans la dentelle.

Lorsque deux frères issus d'une famille dysfonctionnelle s'amourachent de la même fille, cela ne peut que barder. Même au point de virer dans le sang...

Pour son premier long-métrage, Robin Pront a puisé chez Martin Scorsese, James Grey et Jeremy Saulnier pour pondre un sombre récit aussi violent qu'absurde. Sa mise en scène étincelante est gratifiée de solides interprètes qui se livrent tout entier à cette histoire prévisible d'inspiration biblique. La première moitié de l'ouvrage est la plus satisfaisante du lot, créant des enjeux dantesques et quelques combats incroyables. La tension se relâche toutefois par la suite alors que le cinéaste embrasse le cinéma de genre jouissif, quoique beaucoup moins soutenu. Dans l'ensemble, on a le droit à un féroce divertissement qui ne parvient cependant pas à remplir toutes ses ambitieuses promesses.

La musique teintée de synthétiseurs est tout simplement incroyable. Les pistes sonores alertes font ressortir des enceintes des bruits d'eau, de véhicules et de mélodies. Les voix sont claires et afin de tout saisir, il y a de visibles sous-titres blancs. Les images soignées peuvent compter sur une riche palette de couleurs et des teintes onctueuses. Les contrastes ne sont toutefois pas à la hauteur et l'ensemble paraît parfois trop sombre.

La très jolie pochette montre un véhicule qui défile sur une route plongée dans l'ombre d'arbres menaçants. Le menu principal du disque est similaire. S'il est statique, un inoubliable air musical du groupe Flesh and Bone se fait entendre. Les suppléments variés offrent une piste de commentaires éclairantes du réalisateur Robin Pront et de l'acteur Kevin Janssens, une potable entrevue de ces deux messieurs, un documentaire un peu quelconque sur le tournage, des bandes-annonces et un précédent court-métrage ("Injury Time") du metteur en scène qui baigne dans une atmosphère similaire.

"The Ardennes" est un solide film qui, même s'il n'évite pas les excès et les défauts, expose une vision claire qui sera intéressante à suivre dans la durée. Déjà il y a quelque chose qui sort des sentiers battus sur le plan technique et cela ne risque que de s'améliorer au niveau scénaristique.


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments7
Vidéo6
Audio7