Time to Die [Blu-ray]
Film Movement

Réalisateur: Arturo Ripstein
Année: 1966
Classification: NR
Durée: 89 minutes
Ratio: 1.33:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Espagnol (LPCM20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 859686006260

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
28 novembre 2017

Néo-western mexicain trop peu connu, "Time to Die" célèbre son 50e anniversaire avec une superbe restauration 2K qui prend tout son sens en format Blu-ray.

Après 18 ans de prison, un homme revient sur les lieux de ses jeunes années, découvrant que les deux fils de l'individu qu'il a tué par légitime défense cherchent à se venger.

Pour son premier film, l'important cinéaste Arturo Ripstein a fait appel aux mythiques Gabriel Garcia Marquez (au scénario) et à Carlos Fuentes (aux dialogues). Cela donne un long-métrage différent de la compétition, enfermé dans ses lenteurs et sa mélancolie. Si l'essai n'est pas toujours palpitant, sa gravité happe amplement. Un destin damné hante cette tragédie, à la réalisation très maîtrisée (malgré quelques erreurs techniques) et à l'interprétation consciencieuse. Quelques moments s'élèvent d'ailleurs du lot, dont ce passage où les bruits sont amplifiés, ce long plan-séquence où le méchant sort son fouet et cette finale amère.

La photographie majestueuse en noir et blanc ravit constamment la rétine. L'image y est somptueuse, précise et détaillée, offrant aisément les contrastes les plus solides. L'agréable musique détend l'atmosphère même si l'on sait pertinemment qu'une menace agit dans l'ombre. La piste sonore espagnole de belle facture met l'emphase sur les dialogues. Ces derniers s'entendent parfaitement et il y a de très visibles sous-titres blancs en anglais afin de les comprendre.

Un instructif livret se trouve dans cette édition, permettant de se familiariser avec le réalisateur et le contexte de production. La jolie pochette montre un homme fouetter un autre homme. Le menu principal du disque propose plutôt un harmonieux montage de scènes et une douce mélodie. Les suppléments comprennent plusieurs bandes-annonces, une introduction pertinente du metteur en scène Alex Cox et une très intéressante piste de commentaires d'Arturo Ripstein et de l'acteur Enrique Rocha qui ressassent leurs souvenirs.

"Time to Die" est un western contemplatif d'une grande beauté formelle qui privilégie le temps qui passe à l'action. Les tourments présentés sont souvent intérieurs et s'il n'y a rien pour marquer le genre, il s'agit d'une découverte qui est loin d'être négligeable.


Cotes

Film7
Présentation7
Suppléments4
Vidéo9
Audio8