Florence Foster Jenkins
Les Films Séville / EOne Entertainment

Réalisateur: Stephen Frears
Année: 2016
Classification: G (QC)
Durée: 110 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres: 18
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212112768

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
2 décembre 2016

Incroyable histoire vraie, "Florence Foster Jenkins" mettra immédiatement tout le monde de bonne humeur.

L'existence de l'excentrique Florence Foster Jenkins (Meryl Streep), une riche héritière qui chante terriblement faux et qui est constamment protégée par son mari (Hugh Grant).

Ce divertissement de classe signé par le vétéran Stephen Frears s'adresse principalement aux fans de ses deux vedettes. Pendant que Meryl Streep enchante la galerie dans la peau de ce personnage aussi loufoque qu'irrésistible, Hugh Grant prouve qu'il a un talent certain pour la comédie. Le long-métrage a beau être futile et la psychologie des êtres plutôt simplistes, il demeure assez efficace et sa mécanique parfaitement huilée fait en sorte que l'on en redemande. Évidemment le drame aurait pu prendre plus de place, ce qui aurait nécessité un récit plus ambitieux.

Les mélodies entraînantes d'Alexandre Desplat font plaisir à entendre. Les pistes sonores en Dolby Digital 5.1 ensevelissent les enceintes sous des bruits d'instruments et d'applaudissements. Les voix sont claires, le doublage québécois ne déçoit pas et les sous-titres blancs se déchiffrent aisément. La reconstitution d'époque volontairement superficielle est maximisée par des images soignées aux détails appréciables, aux teintes précises, aux contrastes onctueux et à la riche palette de couleurs.

La pochette dorée et kitch présente les personnages les plus importants. Le menu principal du disque est similaire. Il est statique et sans musique. Malheureusement aucun supplément ne se retrouve sur cette édition.

Moins essentiel que le Marguerite de Xavier Giannoli qui s'intéressait au même sujet, "Florence Foster Jenkins" demeure un film ludique et sympathique comme tout. S'il s'oubliera assez rapidement, ses deux exquises têtes d'affiche risquent de se retrouver à la cérémonie des Golden Globes et ce sera tout à fait mérité.


Cotes

Film6
Présentation4
Suppléments-
Vidéo8
Audio7