Band of Brothers / The Pacific [Blu-ray]
Warner Home Video / HBO Home Entertainment

Réalisateurs: Phil Alden Robinson, Richard Loncraine, Mikael Salomon, David Nutter, Tom Hanks, David Leland, David Frankel, Tony To / Tim Van Patten, David Nutter, Jeremy Podeswa, Graham Yost, Carl Franklin, Tony To
Année: 2001 / 2010
Classification: 14A / 18A
Durée: 705 / 530 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (VC-1)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DTS20), Espagnol (DTS20) / Anglais (DTSHDMA51), Français (DTS51), Espagnol (DTS20/DTS51), Polonais (DTS20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol, Portugais, …
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 13 (12 BD-50 + BD-25)
Code barres (CUP): 883929184125

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
9 avril 2012

Pour les amateurs de films de guerre comme moi, il est étrange que le meilleur récit de la Seconde Guerre mondiale soit l'assemblage de deux miniséries récentes, et non l'un des nombreux films de l'époque. "Band of Brothers" et "The Pacific" nous fait vivre non seulement l'aventure de ces soldats, mais aussi la psychologie qui tient ces groupes de gens qui ont combattu dans le monde afin de protéger à ce qu'il tiennent le plus dans la vie, la liberté. Eux ils avaient compris que ce n'était pas "juste une marque yogourt", mais bien quelque chose qu'il faut se battre pour garder. Ces deux séries n'ont pas seulement rassemblé des millions de téléspectateurs autour de leur petit écran, mais leur a tout simplement passé le message de ne plus jamais faire la guerre... un message qui tarde à se faire comprendre encore autour de la Terre, où les horreurs continuent à se produire tous les jours.

"Band of Brothers" a été pour bien des gens a suite de Saving Private Ryan spécialement parce que Tom Hanks y jouait le rôle de producteur. L'Imagerie est semblable et les soldats en cause passent eux aussi à travers plusieurs théâtres de la guerre. Alors que le premier film s'attardait au débarquement de Normandie et ses impacts, la minisérie voit plus grand. Nous y suivons la Easy Company (506e régiment de la 101e division aéroportée) à partir de 1942 lors de leur entrainement jusqu'à leur parachutage avant le débarquement de Normandie qui est suivi par leur entrée à Berchtesgaden en 1945 (en passant par la bataille d'Ardenne et par la désastreuse Opération Market Garden). Les acteurs (avec entre autres Donnie Wahlberg, Ron Livingston, Neal McDonaugh, Damian Lewis et Scott Grimes) vous feront entrer dans leurs personnages par toute l'humanité qui s'en dégage, ce qui nous éloigne vraiment des films de guerre des années 40 dont je suis habitué! Le terrain de "The Pacific" m'était un peu plus familier dû au nombreux films d'époque que j'ai eu la chance de visionner, mais le réalisme y était davantage mieux décrit que dans ces derniers en plus d'étudier la psychologie de soldats. Avec les 1re et 5e Divisions de la Marine américaine, nous voyons la guerre contre l'empire japonais, à travers Guadalcanal, Cape Gloucester, Peleliu, Okinawa et Iwo Jima, en compagnie d'entre autres les acteurs Joseph Mazzello, James Badge Dale et Jon Seda qui vont un peu plus loin dans leur rôle que dans la série précédente. Les quelques dix heures de chaque série sont remplies de détail de cette guerre qui coupe le souffle et nous fait nous interroger sur plusieurs questions.

Je passe vite sur le résumé des séries monumentales puisque les coffrets sont déjà disponibles depuis longtemps (mes critiques de Band of Brothers et de The Pacific) et ce sont les mêmes items qui s'y retrouvent. On nous propose les documentaires "We Stand Alone: The Men of Easy Company" et "Profiles of The Pacific" en plus des revuettes "The Making of a Band of Brothers", "Ron Livingston's Video Diaries", "Premiere in Normandy", "Making the Pacific" et "Anatomy of the Pacific". Le supplément exclusif aux disques Blu-ray que j'ai le plus apprécié est certainement cette chronologie interactive ("Field Guide") qui permet de bien s'instruire sur la Seconde Guerre mondiale, même pour ceux qui pensent tout connaître sur le sujet. La seule différence avec ce nouvel ensemble, mis à part la composition du coffret (gros carton au lieu du métal), c'est l'inclusion d'un disque boni qui attirera les fans à se procurer le gros coffret et reléguer leurs anciens coffrets à des amis ou de la famille pour leur faire découvrir les séries. Sur ce disque, nous y trouvons le documentaire "He Has Seen War" qui nous fait rencontrer des vétérans qui nous parlent de la tout autre expérience de s'ajuster à la vie civile après avoir vu de telles horreurs. Le tout nous est présenté, comme je vous disais, dans un coffret de carton très épais, où les disques sont insérés parmi les pages d'images glacées. Tout ce qui manque serait un livre parlant de la guerre elle-même, avec plus de photos comme nous retrouvons dans les coffrets anniversaire de Ben Hur et Gone With The Wind par exemple.

Mais les belles images, nous les avons tout le long de la série dans un transfert numérique impeccable, aux couleurs naturelles (même si tirant vers les couleurs de terre dans le cas de "Band of Brothers"), ternies par les scènes de guerre comme si nous y étions. Il y a beaucoup de détails à apprécier dans ce transfert haute résolution, que ce soit dans les grands plans ou les plans rapprochés, sur les tissus des costumes et sur le matériel militaire. La cinématographie nous tient en haleine et l'absence de tout problème de compression numérique et de bris du négatif nous garde attentifs à ce qui se passe à l'écran. Les pistes sonores réussissent le même exploit en nous enveloppant, spécialement la version anglais en DTS-HD 5.1, mais la DTS française fait également un très bon travail sans toutefois nous amener au même niveau de frayeurs lorsque les balles nous frôlent les oreilles (un peu plus de "The Pacific"). Notez que le coffret original de "Band of Brothers" n'avait qu'une piste sonore Dolby Surround française à bord, alors qu'ici elle est en DTS Surround 2.0, ajoutant un peu de profondeur au tout (à mon oreille).

Sans être à cent pour cent correct historiquement (à quelques détails près, quelques exagérations et quelques condensations), ces deux séries sont une bonne leçon d'histoire, bien complétée par les interviews avec les anciens combattants qui nous décrivent leurs fascinantes anecdotes. Entre mes deux visionnements de la série, j'ai visité le musée de la Guerre à Ottawa et parlé à bien des vétérans, ce qui donné une autre perspective à la série. Un coffret qui se mérite une rare note parfaite de ma part.


Cotes

Film10
Présentation10
Suppléments10
Vidéo10
Audio10