Behind Enemy Lines II: Axis of Evil
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: James Dodson
Année: 2006
Classification: 18A
Durée: 96 minutes
Ratio: 1.78:1 / 1.33:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD20), Espagnol 9DD20)
Sous-titres: Anglais, Espagnol, Français
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-10)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
1er Octobre 2006

"Behind Enemy Lines II: Axis of Evil" n'est pas une suite à Behind Enemy Lines (de John Moore avec Owen Wilson et Gene Hackman), paru sur DVD en 2001, mais constitue en soit une situation très semblable, quoique mis à part le nom, les ressemblances sont très limitées. Il manque entre autres l'énergie du premier volet qui est remplacée par des faits divers qui semblent vouloir affirmer que nous assistons à une histoire véridique. Tout de même, le film a su garder mon attention, malgré le fait que nous pouvions sauter pas mal vers la fin du film et à peu près rien manquer.

Le film détaille la mission de détruire un site de missiles nord-coréen qu'ont reçue les SEAL de la marine. À la dernière minute, les marins sont rappelés à la base, mais trois d'entre eux sont déjà parachutés sur place. Ceux-ci doivent survivre en attendant d'être rescapés, mais rapidement la mission annulée deviendra plus importante que jamais afin d'éviter une attaque nucléaire.

Encore une fois, Fox a cru nécessaire de nous donner pour revue un DVD de moindre qualité, plein de filigranes numériques (watermark) où la qualité vidéo est épouvantable. Dans cette malchance, j'ai la chance que ce DVD soit un de format DVD-10 (double côté simple couche) qui résulte dans ce cas à deux DVD-5 gravés/filigranes de Fox (contrairement à ceux qui dont le film est sur DVD-9 et ramené à DVD-5 pour être gravés/filigranés). Comme ça, les pistes sonores sont intactes, malgré une image assez mauvaise sur grand écran qui ressemble à quelque chose de téléchargé d'une mauvaise caméra maison. Notez que la version que vous aller acheter en magasin n'a pas cette qualité (du moins, elle ne devrait pas). Ces pistes sonores sont toutefois limitées dans leur performance, mais offrent des dialogues clairs et des bruits d'explosion intéressants, sans tout jeter par terre.

Les suppléments sont introduits par une piste de commentaires du réalisateur James Dodson qui possède un ton de voix très monotone et nous perd dans sa multitude de faits divers. Dans la revuette "Exploring Enemy Lines: Decision and Perception", il est un peu plus enjoué dans sa conversation alors qu'il nous raconte sa fascination avec la Corée du Nord dont il ne connaissait rien avant de faire le film. Un conseiller militaire du nom de Hash Shaalan vient nous parler quant à lui du côté SEAL du film. De l'autre côté du disque, nous retrouvons la revuette "Communicating Behind Enemy Lines: A Look On the Set" qui nous présente des scènes de tournage ainsi que des interviews avec les membres clés de la production. Il y a aussi des bandes-annonces.

Si vous aimez les films de guerre avec de l'action, des bruits d'armes et d'explosion, mais qui ne vous collera pas à l'esprit très longtemps avec des dialogues profonds, ce film est pour vous! Personnellement, j'ai plus accroché sur le petit montage d'archives du début que sur le reste du film.


Cotes

Film5
Présentation5
Suppléments5
Vidéo?
Audio6