Between Heaven And Hell
Fox War Classics
20th Century Fox Home Entertainment

Réalisateur: Richard Fleischer
Année: 1956
Classification: NR
Durée: 94 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DDST), Français (Mono), Espagnol (Mono)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 24
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Martin Albert
11 juillet 2002

Avec "Between Heaven And Hell", je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Selon la bande-annonce, ce film ressemblait à un autre film de romance à la A Yank In The R.A.F. et à la To The Shores Of Tripoli. Le film débute durant la deuxième guerre mondiale avec un homme, Sam Gifford, qui est en prison militaire en attente de jugement pour avoir frappé (plutôt donné une méchante volée) à un supérieur. Le supérieur de son supérieur lui offre (ou plutôt il ne lui donne pas le choix) d'accepter un transfert à la compagnie George qui est isolée dans les montagnes. Jusque là c'est bien mais c'est que l'officier qui dirige le tout est un méchant psychopathe qui veut se faire appeler Waco (pour pas se faire atteindre par les francs tireurs japonais). Il lui donne des instructions et le dit d'aller se trouver un trou.

C'est à ce moment là que commence les flashbacks des mois qui ont précédé sa présente situation. Nous le voyons avec sa nouvelle épouse en train de parler d'aller voir ses champs de coton. Elle veut l'accompagner dans ses visites. Elle se rend compte sur place que l'homme qu'elle a marié est rude et brutal avec ses employés. Elle tente de le persuader d'être plus gentil sans succès. Pendant ce temps, la guerre et la garde Nationale de réserve dont il fait parti (avec son beau-père) est appelée à servir sur les îles du Pacifique. Là bas, il se fait ami avec des gens comme ses employés et découvre qu'en les respectant il se fait des alliés. La guerre efface les classes sociales.

Le petit accident se produit et hop, il se retrouve sur les montagnes avec Waco! À partir de là, la série de flashbacks est terminée et une seconde histoire prend sa part de l'écran. L'unité à laquelle il appartient découvre que les Japonais préparent une attaque sur leur camp. Ce bout de film m'a vraiment fait trippé. J'ai été très absorbé par le suspense des missions de Gifford tout autant que le mystère de l'emprisonnement de celui-ci. J'ai vraiment apprécié ce film dans les moindres détails.

Le film ne raconte pas grand choses sur la guerre elle-même. Il est très impersonnel de celle-ci. Il débute en mentionnant une location très vague telle que "Une île dans le Pacifique - 1945". Le plaisir que l'historique d'un film de guerre m'apporte habituellement n'a pas été comblé ici. Cependant, tout reste très réel et crédible. Il en est autant vrai des les effets visuels que sonore. Le jeu des acteurs ajoute aussi une dose de réalité au film. Ils ne semblent pas attendre qu'un deux arrête de parler pour bouger ce qui est commun dans les films de ces années là.

Le menu et les sous-menus du DVD sont statiques et sans intérêt. Les extras consistent en une multitude de bandes-annonces des différents films de la collection "Fox War Classics". L'image du film est bien mais j'ai trouvé que le technicolor était un peu trop foncé. Ça manque de couleurs vives. Il y a des points blancs continuellement et un peu de statique dans le fond de l'image provenant probablement du négatif. La piste sonore anglaise est bien claire et bien définie. La piste française manque de pep (ils lisent leurs textes) et de profondeur. Il est à noter que la piste sonore de ce film, composée par Hugo Friedhofer, s'est mérité une nomination aux Oscars de 1956.

Que dire d'autre de ce film que c'est un excellent thriller psychologique de guerre avec une histoire intrigante qui tient debout d'elle-même. Pas un classique mais un excellent ajout à votre librairie de films de guerre (la mienne commence à être bien décorée).


Cotes

Film8
Menu1
Suppléments1
Vidéo6
Audio6