Bitter Victory
Sony Pictures Home Entertainment

Réalisateur: Nicholas Ray
Année: 1957
Classification: PG
Durée: 102 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Daniel Cyr
20 février 2005

"Bitter Victory", film en noir et blanc de 1957 récemment restauré par Sony Pictures, n'est en fait, non pas un film de guerre, mais plutôt une étude approfondie sur la jalousie et la haine. Cette histoire se déroule durant les années quarante en Afrique du Nord et plus précisément en Libye. Des soldats britanniques sont envoyés en mission afin de dérober des plans militaires fort utiles au quartier général allemand dans la ville de Benghazi.

Le capitaine James Leith (Richard Burton), un archéologue de profession, est un rêveur et un officier très apprécié par ses hommes. Son supérieur immédiat, le major David Brand (Curd Jürgens) est un être tourmenté dont la jalousie envers son subalterne Leith est sans ambiguïté, il n'a jamais accepté que ce dernier ait été amoureux de sa femme Jane (Ruth Roman) avant lui. Le mal qui ronge sa pensée détruit tout humanisme en lui, laissant place à un seul désir... voir disparaître à tout jamais cet adversaire qui perturbe son existence.

Le réalisateur Nicholas Ray connu pour ses films comme Rebel Without a Cause, 55 Days at Peking et Johnny Guitar dépeint encore une fois dans "Bitter Victory", un leitmotiv qui lui est cher... la vénalité et la rivalité. Il y décrit avec habileté l'incompétence du major Brand, face à un homme moins galonné qu'est le capitaine Leith. Il tente aussi de nous montrer toute l'ironie de la guerre où des hommes parfois névrosés et lâches se côtoient et s'affrontent dans le seul et unique but de satisfaire leur ego au risque de mettre en péril leur devoir de soldat.

Toutefois, l'emploi abusif d'une musique lourde et de dialogues mélodramatiques volumineux dans certaines scènes, viennent tuer malheureusement le rythme de cette aventure guerrière. Nicholas Ray aurait eu intérêt à approfondir un peu plus les personnages de son histoire et d'utiliser à meilleur escient l'environnement désertique des dunes de sable libyen. La mise en scène et les plans de caméras, sans toutefois révolutionner le cinéma, sortent du contexte académique. Grâce à son exceptionnel sens de l'image, Ray arrive même à susciter chez le spectateur un sentiment de compassion pour le personnage du major Brand. Les performances extraordinaires de Richard Burton et de Curd Jürgens viennent mettre un peu de baume à ce film qui manque à mon humble avis... d'action. Il ne faudrait pas non plus oublier le travail des acteurs Christopher Lee (sergent Barney) et Nigel Green (soldat Wilkins) qui dans ce long-métrage, tirent avec beaucoup d'aisance leur épingle du jeu.

L'image quant à elle est magnifique. L'interpositif est superbement nettoyé et ne présente aucun défaut voire mineur. Le transfert numérique est très réussi. La splendeur de la photographie en noir et blanc m'a sidéré. Le moindre détail est visible, les avant-plans tout comme les arrière-plans sont magnifiquement détaillés. Le contraste est exceptionnel et offre une image tout en relief et en nuances. Les noirs sont profonds et très stables et la palette des gris est très riche. Comme c'est souvent le cas, le son est le parent pauvre de cette édition. Les procédés d'enregistrement étant ce qu'ils étaient à l'époque, il ne fallait pas s'attendre à des merveilles. Toutefois, les dialogues sont toujours nets et intelligibles.

En ce qui touche les suppléments sur ce DVD, vous trouverez au menu les bandes-annonces de Castle Keep, From Here to Eternity et The Fog of War.

"Bitter Victory" est une édition DVD de bonne qualité technique dans son ensemble, la restauration de l'image s'avère fort satisfaisante pour un film de 1957. Certes le film de Nicholas Ray manque d'enchantement, l'action est statique et le contenu est un peu trop bavard à mon goût. Mais si vous êtes tout comme moi un véritable fan de ce réalisateur, vous serez ravi de voir par moment des scènes magiques à la hauteur de son talent qui vous réjouiront inévitablement.


Cotes

Film4
Menu1
Suppléments2
Vidéo7
Audio4