Blood Diamond [HD]
Warner Home Video

Réalisateur: Edward Zwick
Année: 2006
Classification: 14A
Durée: 138 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p / VC-1
Langue: Anglais (TrueHD, DD51+), Français (DD51+), Espagnol (DD51+)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 32
Nombre de disques: 1 (HD-30)

Ce HD-DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Thierry Lacime
8 juillet 2007

Il y a quelques semaines, nous vous avons proposé la critique de l'édition DVD double disque de Blood Diamond. Aujourd'hui, il s'agit de l'édition HD-DVD que nous allons passer en revue, qui sort environ un mois après la version Blu-ray. Pour des raisons pratiques, nous n'allons développer ici que les différences avec la version DVD. Veuillez donc vous référer à notre première critique pour les détails du film et des principaux suppléments dans ce format. À noter que dans cette édition, les suppléments déjà présents sur l'édition DVD ne comportent pas ici de sous-titres dans aucune des langues.

La première fois que l'on voit une image haute définition, on n'en revient tout simplement pas. Rien à voir avec les programmes télés et même avec certaines éditions DVD. Ici, c'est pratiquement du cristal. Et comme dans toute édition DVD, il y a une bonne qualité et il y a une moins bonne qualité. Sauf qu'ici, il faut un œil un peu plus affûté pour vraiment voir des problèmes, quand il y en a. Dans le cas de cette édition de "Blood Diamond" en format HD-DVD, les images filmées de jour sont parfaitement nettes et bénéficient sans problème des teintes du ciel de cette contrée d'Afrique, avec des couchers de soleil superbes. Par contre, dès que les scènes sont plus sombres, dans les sous-bois ou de nuit, on aperçoit de légers fourmillements dans l'image. Certes, cela reste minime, mais ils sont présents et ne permettent pas de donner la note d'appréciation la plus élevée. Pour ce qui est du son, nous avons cette fois trois pistes (anglaise, française et espagnole) en Dolby Digital-Plus 5.1 (codées à 640 kbps) et une piste anglaise en Dolby Digital True HD 5.1 (48 kHz/16 bits). Curieusement, c'est la piste française qui a le moins de force, mais ceci seulement si on fait la comparaison des quatre pistes. En général, elles sont très fournies et les effets fusent de tout bord, surtout dans les nombreuses scènes d'échanges de tirs. De par son codage, on ressent clairement une plus grande profondeur avec la piste TrueHD, des basses plus profondes et des effets encore plus percutants. On privilégiera aussi la piste anglaise pour le plaisir d'entendre Leonardo DiCaprio avec un fort accent sud-africain, son personnage étant né dans cette partie du continent.

Un des avantages des éditions haute définition, c'est que l'on peut faire apparaître le menu par-dessus le film. Par conséquent, il ne possède pas d'habillage particulier, la plupart du temps un texte clair sur fond sombre, comme c'est le cas ici. Mais toute bonne idée peut avoir ses défauts, et celui que je peux trouver dans ce cas-ci c'est que parfois certaines inscriptions sont difficiles à lire, car un peu trop petites. Mais cela reste aussi une opinion personnelle. Parlant d'inscriptions, les titres des capsules "upscalées" dans la piste IME sont souvent illisibles (des caractères très (trop) fins sur un fond noir) cela étant dû justement à l'encodage 1080i.

La piste "IME (In Movie Experience)", propre au format HD-DVD, se compose en fait du même contenu que les "Focus Points" de la version Blu-ray, auquel on a ajouté de nouvelles séquences de tournage et de nouveaux entretiens avec l'équipe du film. Mais le plus intéressant, c'est que cet ensemble de suppléments est donc diffusé en même temps que le film (technique IME) dans des petites fenêtres image sur image, alors que certains autres documentaires de derrière la caméra remplacent carrément le film. En effet, quand un de ces documentaires est disponible, un disque apparaît à l'écran. On valide et le film principal s'arrête. Le documentaire est alors diffusé sur pratiquement tout l'écran (encodé 1080i). Dès que le documentaire est fini, on revient automatiquement au film qui repart là où il s'est arrêté. Toute cette piste IME est tellement remplie qu'elle laisse en fait peu de place au film lui-même, qu'il convient donc de voir absolument sans ces suppléments auparavant. Mais une fois ceci fait, il faut bien avouer que de le revoir avec l'IME activé est une formidable expérience, car il est alors beaucoup plus facile de comparer le résultat final avec le tournage. De ce que j'ai lu dans mes recherches, il s'agit là d'une des meilleures pistes IME qu'il existe pour le moment. Bien entendu, le format HD-DVD est encore jeune.

Autre particularité propre à cette édition HD-DVD, et en grande première pour un important studio d'Hollywood (seule l'édition de Freedom 1, éditée par Bandaï, possède aussi cette nouveauté), la fonction "web-enabled", qui permet d'aller chercher d'autre contenu sur Internet, mais aussi de pouvoir laisser des informations sur le serveur. Cette particularité nécessite une mise à jour de la microprogrammation (firmware) des lecteurs, mais cette opération est plutôt bien identifiée dans le boîtier. En ce qui concerne le lecteur externe de la Xbox 360, ce dernier demandera de se mettre à jour automatiquement dès l'insertion du disque. Une fois ces réglages effectués, on peut donc accéder à la partie "Web" des suppléments. Disons-le tout de suite, le contenu Web est limité. Dans ce cas-ci, il s'agit principalement de données encyclopédiques qui permettent d'en savoir plus sur les régions impliquées dans ce conflit des diamants, avec une carte interactive de l'Afrique qui donne, pays par pays, un résumé de la situation. Si le sujet du film nous intéresse, on ne peut passer cette partie des suppléments. On regrettera par contre une police de texte un peu petite, ce qui donne une éventuelle difficulté de lecture. Les autres accès concernent des sondages. Et cela constitue vraiment une nouveauté puisqu'à partir de son lecteur HD-DVD, il est donc possible de répondre à des enquêtes et que notre réponse soit immédiatement compilée dans les résultats (on peut d'ailleurs avoir accès à ces résultats une fois que l'on a voté). Il y a des sondages qui ont rapport avec le film, et d'autres qui sont plus généraux sur le support haute définition. Toujours sur la page "Web-enabled", mais sans que ce soit interactif, une liste des derniers titres disponibles en HD-DVD chez Warner. J'imagine que cette liste sera mise à jour au fil du temps et que si je reviens sur cette partie des suppléments dans deux mois, la liste sera différente. Je n'ai pas eu de précisions à ce sujet. D'une manière générale, selon le type de connexion Internet, on pourra observer un certain délai de téléchargement (une flèche rotative dans ce cas-ci indique la progression).

Warner s'est donc bien surpassé avec cette édition de "Blood Diamond" au format HD-DVD, une coche supérieure à son autre version Blu-ray. La plupart des fonctions disponibles à ce jour sont utilisées, même si ce n'est pas forcément de la meilleure façon possible, jeunesse du produit oblige. Il ne reste plus qu'à espérer qu'il s'agit d'un début et que beaucoup d'autres éditions suivront dans les mois à venir, en se bonifiant bien entendu. Cette édition est extrêmement complète et va demander de nombreuses heures pour passer au travers. C'est souvent ce qu'on demande aux éditions multidisques sur DVD, alors qu'ici nous n'en avons qu'un seul, qui semble littéralement déborder de contenu. Une nouvelle technologie qu'il va nous falloir maîtriser, et une nouvelle forme de diffusion de contenu qui va nous apporter encore plus d'informations. Les gourmands de données vont être ravis.


Cotes

Film8
Présentation7
Suppléments10
Vidéo8
Audio10