Alien 2 On Earth [Blu-ray]
Midnight Legacy

Réalisateur: Ciro Ippolito
Année: 1980
Classification: NR
Durée: 84 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 851045003002

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
17 mai 2011

Ce n'est un secret pour personne que le cinéma de genre italien des années quatre-vingt fit sa réputation (et son argent) en copiant ou en volant littéralement des films américains à succès et en les tournant à leur manière, c'est-à-dire, vite fait et sans argent et en y ajoutant de la nudité et de la violence graphique. On allait même jusqu'à faire accroire au public qu'ils étaient en présence de la suite de tel ou tel blockbuster hollywoodien en s'accaparant le titre et en y ajoutant un 2 ou un 3! C'est ainsi qu'on se retrouve aujourd'hui pour la sortie sur disque Blu-ray d'un "Alien 2" n'ayant aucun rapport avec le film de Ridley Scott ou de la franchise qui suivit.

Tourné en 1981, dans la foulée du succès du vrai Alien, "Alien 2 - On Earth" (Alien 2 - Sulla Terra) de Ciro Ippolito est à des kilomètres du long-métrage dont il s'inspire. Premièrement, il n'y a pas vraiment de créatures présentes pour terroriser les téléspectateurs, ni de vrai suspense, ni d'action soutenue ou de montage efficace. À la place, on a une histoire banale, extrêmement lente (les extra-terrestres n'apparaissent qu'à la 43e minute du film qui ne fait même pas une heure trente), bourrée d'archives de la NASA pour nous faire croire à l'arrivée des créatures, avec des roches vivantes qui mangent les humains, une réalisation sans inspiration qui résulte en un manque total d'intérêt de notre part pour les aventures de ces quelques spéléologues qui finiront en bouillie pour martiens.

Je suis pourtant un fervent amateur de films de science-fiction ou d'horreur de série B des années 70 et 80, italiens inclus, mais je ne peux que constater ma déception après avoir visionné ce film que j'attendais impatiemment. Il reste que si les films de ce genre et de cette époque vous intéressent, vous trouverez peut-être un petit quelque chose qui vous permettra de vous réjouir tout de même.

Une capsule spatiale Apollo rentrant de sa mission atterrit dans la mer de Californie puis disparaît mystérieusement avant qu'on puisse la récupérer. Un groupe d'amis spéléologues découvrent au même moment une caverne inexplorée sur les côtes Pacifique tout près. Alors qu'ils explorent ces grottes, ils sont happés un à un par les formations rocheuses qui sont en fait des extra-terrestres. Le sang gicle, les bras se font arracher et qu'adviendra-t-il de l'humanité...!

La qualité d'image et de son du film est adéquate. On a su recréer l'atmosphère particulière aux films de cette époque sans en trahir la nature, mais tout en améliorant grandement la qualité visuelle. On a travaillé à partir du négatif 35mm original, ce qui nous donne une image détaillée et précise, des couleurs bien reproduites et une pellicule sans rayures. Le son est aussi bon que possible, avec une bonne reproduction des fréquences et des ambiances. En suppléments on retrouve une série de plans d'effets spéciaux non-utilisés dans le montage principal.


Cotes

Film6
Présentation7
Suppléments5
Vidéo8
Audio8