American Psycho
Unrated version
Universal Studios

Réalisateur: Mary Harron
Année: 2000
Classification: NR
Durée: 104 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 19
Nombre de disques: 1

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Mathieu Galarneau
2 mai 2001

La réalisatrice Mary Harron (I Shot Andy Warhol) nous propose son deuxième film tiré de l'adaptation du roman très controversé de Bret Easton Ellis, American Psycho. Ce film se déroule à New York vers la fin des années 80. La réalisatrice nous fait redécouvrir les années de gloire aux États-Unis, soit le mouvement Yuppie accompagné de tout ce qui l'entoure, l'argent, le luxe, les belles femmes, la drogue, les beaux restos, les boîtes de nuit les plus branchées et j'en passe. En fait ce film nous présente l'intégral du "American Dream".

Pour nous démontrer cette habileté, la réalisatrice a choisit l'excellent acteur britannique Christian Bale (Empire of the Sun, Swing Kids). Il est entouré de personnages secondaires fort intéressants, soient Cloé Sevigny (Boys Don't Cry) et Reese Witterspoon (Pleasantville). Christian Bale incarne Patrick Bateman, beau mâle, 27 ans diplômé d'un MBA de Harvard et travaillant comme Vice-président dans une boîte de Wall Street. Vous pouvez imaginer qu'il a tout pour réussir, même que parfois, il pousse ses intérêts à l'extrême. Il a tout ce qui se fait de plus nouveau sur le marché (système de son, vêtements de couturier, décoration, etc.). Même son esthétisme est poussé à l'extrême (petit pot de crème pour chaque partie de l'anatomie).

Cependant, Patrick Bateman possède en lui une autre personnalité qui le pousse à commettre d'horribles crimes une fois la nuit tombée. Il s'en prend principalement à des femmes, souvent des prostituées ou de jeunes mannequins sans scrupule. Ce film est d'une satire incroyable, l'humour noir est à son meilleur. Même que parfois, nous pensons que le film passe de la réalité à la fiction tellement certaines scènes sont d'une violence crue. On s'attache très rapidement au personnage principal tellement l'interprétation de Christian Bale est convaincante.

Côté technique, l'encodage Dolby digital est excellent et il est rehaussé d'une trame sonore des meilleurs hits musicaux des années 80. L'image est très nette et le ratio 2:35.1 est bien choisie. Les menus et le choix des chapitres sont complètement statiques, ce qui est un manque vu la qualité et du thème de ce film.

Côté extra, on a droit a une entrevue avec Christian Bale de plus de 6 minutes qui traite de tous les thèmes traités dans ce film (capitalisme, violence, valeurs humaines...). Pour renforcer son point de vue, on a aussi droit a un documentaire de 5 minutes avec la réalisatrice et quelques acteurs secondaires. De plus, on nous présente des notes de production de la réalisatrice qui, a mon avis, manque de contenu. Par contre, la description des acteurs et du personnel de production est assez complète. La bande-annonce est excellente. Elle est réalisée sous une forme plutôt contemporaine sans de flafla inutile.

En résumé, ce film est impressionnant même que parfois, on se croirait dans un film de Kubrick ou de Hitchcock. Certaines personnes, surtout des femmes, ont été choquées par ce film dû sûrement à la violence projetée. Mon point de vue est simple, je crois qu'elles n'ont rien compris à la satire de cette histoire parce qu'elles l'ont pris trop au sérieux.

Pour ceux qui ont lu le livre, il est évident, comme la plupart des adaptations cinématographiques, que le livre est beaucoup plus détaillé et nous explique en profondeur le caractère tordu de Patrick Bateman. Mais il ne faut pas oublier une chose, lorsque nous lisons un roman, nous avons notre propre vision de l'histoire alors que lorsque nous regardons un film, c'est la vision du réalisateur qui nous est présentée. Quelquefois, notre vision diffère de celle présentée.

Par contre, la vision de la réalisatrice est sublime et le film nous apporte un mystère que nous ne retrouvons pas dans le livre. Le livre nous décrit les scènes en détail, alors que le film nous les fait imaginer... C'est à vous de décider ce que vous préférez. Peu importe votre choix, ce film demeure mon meilleur film de l'année 2000.


Cotes

Film10
Menu3
Suppléments6
Vidéo9
Audio7