Amityville Collection
MGM Home Entertainment

Année: 1979, 1982, 1983
Durée: 316 minutes
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de disques: 4 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Noël
7 avril 2005

Le 13 novembre 1974, dans une maison de Long Island, un jeune homme se réveillait en pleine nuit pour assassiner froidement ses parents ainsi que ses frères et sœurs. Lors de l'interrogatoire, le jeune meurtrier avait expliqué son geste par une force démoniaque qui l'avait soudainement envahi et qui avait ordonné de les abattre sauvagement. Depuis, bien des gens ont passé dans cette étrange demeure et même si elle est devenue la maison la plus populaire d'Amityville, peu de gens ont voulu y vivre prétextant qu'elle est toujours hantée. à l'approche de la sortie du prometteur remake prochainement sur nos écrans, MGM nous offre trois voyages horrifiants dans la célèbre maison avec la parution du très attendu coffret "The Amityville Horror Collection" qui comprend "The Amityville Horror", "Amityville the Possession", "Amityville 3-D" et finalement un disque rempli de bonis "Amityville Confidential".

The Amityville Horror

Ce film est sans contredit le meilleur de la série et est devenu un classique du cinéma d'horreur. Basé sur le livre de Jay Anson qui avait recueilli les témoignages des occupants de l'époque, ce film raconte l'histoire, reposant sur des faits réels, de George et Kathy Lutz qui croyant avoir fait une aubaine en achetant cette maison, découvrent rapidement que la mémoire du massacre des six derniers occupants y est toujours présente. La maison de rêve des Lutz devient rapidement un cauchemar.

Avec la recrudescence du cinéma d'épouvante et des maisons hantées, ce film est devenu une référence dans ce créneau de cinéma. "Amityville" est resté au fil du temps parce que son réalisateur, Stuart Rosenberg, a su lui insuffler beaucoup de réalisme et de crédibilité grâce aux acteurs, la mise en scène et l'ambiance à la fois mystérieuse et terrifiante. Il faut beaucoup de subtilité pour accrocher des cinéphiles d'horreur après toutes ces années, mais ce film est encore efficace puisque j'ai eu encore quelques frissons durant certaines scènes aussi simples que la chaise qui se balance toute seule ou bien lorsque la religieuse entre dans la demeure et perçoit une présence démoniaque.

Cinq ans après la première parution en format DVD de ce titre, MGM récidive avec une édition beaucoup plus complète et de plus grande qualité. D'abord, côté bonis, le cinéphile est choyé puisqu'on y retrouve un documentaire réalisé récemment avec les deux acteurs principaux, Margot Kidder et James Brolin. L'actrice, qui a bien vieilli raconte comment elle fut approchée à l'époque pour ce film. J'ai d'ailleurs appris qu'elle avait vécu au Québec, à Sept-Iles. Pour James Brolin, très sympathique, il livre ses impressions à la suite de sa visite de la fameuse maison. Un autre documentaire, celui-là présenté par le spécialiste en phénomènes de parapsychologie Hans Holzer, est extrêmement intéressant et pertinent. monsieur Holzer a réalisé des recherches importantes sur le site et sur la maison qui lui ont permis d'établir quelques conclusions au sujet de ces phénomènes étranges. Il a découvert que la maison avait été bâtie sur un cimetière indien (cliché, mais prouvé!) et a pris de nombreuses photographies, réalisé plusieurs enregistrements dans cette maison. Outre ces deux documentaires, on retrouve quelques bandes-annonces de films du même style disponible chez MGM ainsi qu'une bande-annonce radio lors de la sortie du film original.

Le menu est glaçant, avec la célèbre musique et les meilleures images apparaissent en rafales lors d'un choix. Le transfert numérique de l'image est époustouflant comparativement à la version précédente. Cette fois-ci, on ne retrouve presque plus de grains à l'écran et les sautillements sont aussi disparus. La piste sonore anglaise est impressionnante, car elle offre un jeu intéressant dans les enceintes même si elle a été retravaillée à partir de la piste originale qui était, elle, mono. Par contre, MGM déçoit par son manque de travail sur la piste française. Elle est sourde, écho et parfois inaudible; elle semble s'être beaucoup abîmée au cours des années.

Amityville II: The Possession

Dans ce deuxième volet, presqu'une copie conforme de l'original, la famille Montellis vient s'établir dans la célèbre maison située au 112, Ocean Avenue. Bientôt, ils remarqueront que des choses bizarres se produisent dans la maison et l'ainé de la famille commence à avoir un comportement étrange. L'esprit d'Amityville frappera-t-il encore une fois?

Ce deuxième volet est presque aussi intense et réussi que le premier. Les acteurs y sont moins crédibles, mais les effets spéciaux et les intrigues y sont plus nombreux. Certaines scènes sont beaucoup plus effrayantes que celles présentées dans le premier chapitre. Citons le moment où la mère prépare sa session de lessive dans le sous-sol et qu'elle est soudainement touchée par une présence. Cette scène vous glacera sûrement le sang et vous coupera l'envie d'aller à votre sous-sol lorsque vous serez seul. Ce deuxième volet est aussi basé sur des faits réels puisqu'il est tiré du livre du spécialiste Hans Holzer, Murder in Amityville. Le traitement visuel est une grande réussite, hormis dans certaines scènes sombres où le contraste n'est pas assez évident. La piste sonore, mono est tout de même bien débarrassée de toutes impuretés. Le menu, presqu'aussi bien réussi que le film original montre les images importantes du film présentées avec la même musique.

Amityville 3-D

Même si on a réuni le légendaire producteur Dino De Laurentis, le réalisateur de Soylent Green Richard Fleischer et Meg Ryan, ce troisième chapitre de la saga "Amityville" est carrément raté. Un journaliste décide d'élucider le mystère entourant la maison en se la procurant pour une somme quasi ridicule. Ne croyant pas aux phénomènes surnaturels, le journaliste se rendra vite compte qu'il y a une présence dans la maison.

Les scènes intenses du deuxième volet et la subtilité du premier "Amityville" ne sont pas présentées dans ce film. L'intrigue manque de vigueur et de crédibilité tandis que l'explication finale sort de nulle part. Ce troisième film de la série n'aurait jamais dû voir le jour, car il laisse un souvenir amer de la célèbre maison. Côté technique, la piste sonore exploite bien les enceintes du système, malgré le fait que les artisans du film n'aient pas utilisé le côté horreur du film (donc presque pas de bruits ou de sons horrifiants). "Amityville 3-D" n'est cependant pas à la hauteur des autres films pour ce qui est du traitement de l'image. De nombreux grains crépitent à l'écran et les couleurs sont ternes. Le menu respecte cependant l'ambiance des autres films. Bien que le film se nomme 3-D, vous n'avez aucun besoin de lunettes spéciales pour le visionner.

Amityville Confidential

On retrouve trois documentaires sur ce DVD dont deux provenant de la chaîne de télévision History Channel. D'abord, un court-métrage en coulisse du tournage d'Amityville, version 2005 avec Ryan Reynolds qui campera bien le rôle originalement tenu par James Brolin. Le deuxième documentaire est sans contredit le plus intéressant, car il explore la controverse entourant la vraie maison d'Amityville. Est-ce une histoire vraie ou un canular? Des spécialistes ainsi que les occupants de la maison se penchent sur la question racontant chacun leur point de vue. À la seizième minute de ce documentaire, une image horrifiante vous donnera sûrement des sueurs froides! Parmi les clichés pris lors d'études scientifiques en 1976, on nous dévoile une photographie vérifiée et authentifiée sur laquelle on peut apercevoir une silhouette ressemblant à un petit garçon avec des yeux vitreux. Cette photo est parmi les images les plus effrayantes que j'ai jamais vues!

Pour terminer, un troisième documentaire sur les habitants de ce petit village de Long Island qui témoignent au sujet de la célèbre maison ainsi que ceux qui y ont habité tout près. Félicitons le studio pour avoir inséré ce DVD fort intéressant dans ce coffret indispensable pour tout amateur d'horreur.

Avec un prix fort raisonnable (une trentaine de dollars), le studio MGM nous offre un coffret réunissant une série de films d'horreur impressionnants avec un DVD rempli de documentaires enrichissants. MGM nous livre non seulement un deuxième coffret divertissant cette année (l'autre étant celui de Scorsese), mais il nous invite à prolonger notre plaisir en incluant un billet de cinéma pour la sortie du remake d'Amityville. J'y serai, y serez-vous?

The Amityville Horreur

Réalisateur: Stuart Rosenberg
Année: 1979
Classification: 14A
Durée: 119 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, Mono), Français (Mono), Espagnol (Mono)
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Amityville II: The Possession

Réalisateur: Damiano Damiani
Année: 1982
Classification: 18A
Durée: 104 minutes
Ratio: 1.85:1 / 1.33:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (Mono)
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Amityville 3-D

Réalisateur: Richard Fleischer
Année: 1983
Classification: 14A
Durée: 93 minutes
Ratio: 2.35:1 / 1.33:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Nombre de disques: 1 (DVD-9)



Cotes

Film8
Menu7
Suppléments10
Vidéo7
Audio7