Banshee!!!
MVD Visual / Synthetic Cinema

Réalisateur: Colin Theys
Année: 2008
Classification: NR
Durée: minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 15
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 760137495291

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
12 mai 2010

À voir la quantité de films d'horreur qui sort annuellement, on ne peut que s'étonner du fait que seulement un petit nombre d'entre eux valent vraiment la peine d'être vus. En fait, seulement un petit nombre d'entre eux aurait mérité d'être tournés! Un de plus à ajouter à la pile à jeter est ce "Banshee" de Colin Theys.

Basé sur une vieille légende irlandaise d'une créature fantastique maléfique, le banshee, dont le cri tue ses victimes, le film s'est transposé dans la campagne américaine où une telle créature fait des ravages. On retrouve les ingrédients habituels du film d'horreur, un groupe de jeunes en vacances dans un coin isolé de la campagne, loin de tout contact avec la civilisation - et de toute possibilité d'échappatoire accessoirement - quelques paysans et flics incrédules et un vieux fou qui connaît la vérité, mais que personne ne veut croire jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Malheureusement, la recette est ratée et le chef n'avait pas de talent particulier ce qui fait que la sauce ne prend pas. Les acteurs sont tous mauvais (ce qui semble être une constante dans le film d'horreur de série B ... que dis-je de série Z!), les dialogues pseudo intelligents tombent à plat, les personnages sont unidimensionnels et l'action totalement prévisible. Le scénario est confus et bourrés d'inepties et d'erreurs narratives. Seuls les effets spéciaux pour animer la créature sont passables. Le réalisateur aura au moins eu la bonne idée de les utiliser au minimum et d'entourer cette dernière d'une aura de mystère qui la rend plausible. À part ça, c'est la catastrophe presque totale!

Le film raconte donc l'histoire d'un groupe de jeune en camping dans la campagne américaine qui se retrouvent aux prises avec un Banshee. La créature les dévore un à un et les autorités locales, lorsqu'elles finissent par croire à la présence de quelque chose de monstrueux, finissent par se faire dévorer elles aussi. FIN!

Au niveau de la qualité visuelle, le travail de transfert a été bien fait. De beaux contours et une image nette et lumineuse agrémentée de couleurs riches et chaudes. Seuls les extérieurs dans la forêt manquent un peu de punch. Au niveau audio, les fréquences sont bien définies et le mixage est généralement bien balancé. Malheureusement, les cris de la créature sont trop peu impressionnants pour être efficace. En suppléments, on retrouve un commentaire audio du réalisateur, des scènes retranchées, un bêtisier ainsi que quelques prises alternatives.


Cotes

Film4
Présentation7
Suppléments5
Vidéo8
Audio8