Battle Royale [Blu-ray]
The Complete Collection
Anchor Bay Entertainment

Réalisateur: Kinji Fukasaku
Année: 2000 / 2003
Classification: 18A
Durée: 368 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Japonais (TrueHD71 / TrueHD51), Anglais (TrueHD51 - Director's Cut seulement)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (3 BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 013132440194

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
31 mars 2012

Les fans de The Hunger Games doivent absolument voir ou revoir "Battle Royale" qui a largement influencé leur livre - ou film - fétiche. Cela tombe bien, le long-métrage débarque en Blu-ray dans une fabuleuse "Complete Collection" qui fera plus d'un jaloux.

Cette adaptation d'un populaire manga est devenue une œuvre culte depuis sa sortie en 2000. Tous les éléments étaient réunis pour marquer les esprits à jamais: des adolescents prisonniers d'un jeu de la mort qui doivent se tuer pour survivre, une mystérieuse île dangereuse, des règles destructrices, des adultes machiavéliques (dont le plus méchant est interprété par le grand Takeshi Kitano) et beaucoup d'hémoglobine. Dans les mains du vétéran cinéaste Kinji Fukasaku, cela donne une mordante critique de la société qui navigue constamment entre tragédie et humour noir. Plusieurs ellipses amènent une profondeur insoupçonnée aux personnages et les pièges macabres marqueront les esprits à jamais. Un disque propose la version présentée dans les salles et un second une variation encore plus sanglante qui représente la vision du réalisateur.

Comme c'est souvent le cas après un succès, une suite de qualité inférieure arrive rapidement sur le marché et c'est le cas de "Battle Royale II: Requiem" qui se prend terriblement au sérieux. Malgré son potentiel dramaturgique certain et son grand soin apporté aux détails (il est question de multiples liens avec la guerre au terrorisme enclenché par George W. Bush), ce chant du cygne de Fukasaku lasse par ses omniprésentes scènes d'action, ses héros unidimensionnels et son vilain inintéressant. Cette fois, un conflit explose entre les enfants et les adultes, ce qui fera un nombre incroyable de morts et de blessés... et qui risque ultimement d'endormir le cinéphile qui ne retrouve plus la même adrénaline que sur l'opus précédent.

Dans tous les cas, les pistes sonores sont de qualité supérieure. Les enceintes regorgent d'explosions, de bruits de balles et de membres mutilés, la musique hante les esprits, les voix japonaises s'entendent aisément et les sous-titres anglais blancs se déchiffrent sans difficulté. Les images sont également très jolies à regarder. Bien que les contrastes soient parfois trop sombres, la palette de couleurs est juste, les teintes sont bien détaillées et il n'y a rien à redire au niveau de la définition des contours.

Les disques sont insérés dans une merveilleuse édition en forme d'un livre qui est orné de très jolis dessins. Le boîtier inoubliable représente une chemise blanche qui est maculée de sang. Les menus principaux des Blu-ray mélangent adroitement des scènes des longs-métrages et des visages des héros à une mélodie symphonique. Tous les suppléments se retrouvent sur le quatrième et dernier disque: un DVD. Il y a un exhaustif documentaire de 51 minutes qui explore à fond la création de cet ouvrage, une conférence de presse avec les artisans, un segment rigolo qui revient sur les règles du jeu, des auditions des comédiens, un aperçu du rôle des effets spéciaux, un court extrait lors du passage au Festival de Tokyo, un document qui porte de nouvelles réflexions sur les dimensions sociales du récit, des archives et des retrouvailles des jeunes acteurs, des vignettes où l'on voit le metteur en scène en pleine action et trois bandes-annonces, dont une qui comporte quelques commentaires du fan numéro un Quentin Tarantino. Si les bonus sont quantitativement considérables, il y a encore de la place à amélioration au niveau de la qualité.

Beaucoup plus riche et fascinant que The Hunger Games, "Battle Royale" est un sommet à ne manquer sous aucun prétexte, surtout chez les adeptes de Lord of the Flies. Il s'agit d'un divertissement exemplaire, violent, mais intelligent, qui fait sursauter et rire aux larmes au même moment. Le deuxième tome est à oublier de toute urgence, mais cette "Complete Collection" est un coffret à se procurer de toute urgence, seulement pour expérimenter une forme d'art différente, mais essentielle.


Cotes

Film8/4
Présentation9
Suppléments7
Vidéo7
Audio8