Brainscan
Columbia TriStar

Réalisateur: John Flynn
Année: 1994
Classification: R
Durée: 94 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres: 28
Nombre de disques: 1 (DVD-5)

Ce DVD est disponible chez : Amazon.ca

Selon Jean-Michel Vanasse
20 mars 2003

Depuis que sa mère est morte, sous ses yeux, dans un accident de la route, Michael Bower, un jeune de 16 ans, est assez bizarre. Il est fanatique de films d'horreur et de violence. D'ailleurs, à l'école, il est le président du Club de l'horreur. Mais il n'y a pas seulement la violence qui passionne Michael, il y a aussi les jeux vidéo. Un jour, son meilleur et seul ami, Kyle, lui parle de "Brainscan", un jeu que l'on dit être à la fine pointe de la technologie et des plus épeurant qui soit. Ce n'est pas la première fois qu'un jeu annonce ça, mais Brainscan est différent. Il s'agit d'un jeu sur cédérom qui fait travailler le subconscient.

Bien sûr, Michael essaie le jeu, sans se douter de ce qu'il l'attend. Dès que le premier disque est inséré dans le lecteur, un homme apparaît à l'écran. Il s'agit de Trickster, le maître du jeu. Il explique à Michael qu'il devra commettre des meurtres sans se faire voir, avec l'outil qu'il désire et ce, en prenant le moins de temps possible. C'est ce qu'il fait. Sa première victime est poignardée dans son sommeil avant de se faire couper le pied. Tout semble s'être déroulé comme s'il s'agissait d'un rêve. Mais, le lendemain matin, Michael s'aperçoit qu'il y a eu un meurtre dans son voisinage. Aux nouvelles télévisées, il apprend que le pied de la victime de ce meurtre a été coupé et qu'il n'a pas été retrouvé. Surprise, le pied se trouve dans le congélateur de Michael. Il ne rêvait pas, il a bel et bien tué l'homme. Alors qu'il se promet de ne plus jamais toucher à Brainscan, Trickster sort de l'écran et pousse Michael à continuer puisqu'il y a un témoin du premier homicide. Le problème, c'est qu'à chaque fois que Michael commet un meurtre, il rend la situation encore pire et doit en commettre un autre.

Si vous aimez les films d'horreur, vous aimerez probablement "Brainscan". Edward Furlong, que l'on avait découvert dans Terminator 2, joue parfaitement son rôle d'ado dérangé. Il est bien soutenu par Frank Langella qui interprète un détective dans le film. "Brainscan" a été entièrement tourné à Montréal en 1994 et c'est probablement pour cette raison que la comédienne québécoise Michelle-Barbara Pelletier y tient un petit rôle.

Si j'ai aimé "Brainscan", je ne peux pas en dire autant du contenu du DVD. Il est très décevant. Tout d'abord, le menu est statique. Il y a en arrière plan une photo du film. Il n'y a même pas de musique. Il n'y a aucun extra, si ce n'est que de trois bandes-annonces : I Know What You Did Last Summer, I Still Know What You Did Last Summer et Urban Legends.

Bien que l'image ait été remasterisée en haute-définition, je l'ai trouvée assez normale. Les couleurs ne ressortaient pas assez et elles étaient fades. Je suis aussi d'avis que certaines scènes étaient trop noires. Pour ce qui est du son, lui aussi est décevant. Les dialogues n'étaient pas assez forts comparativement au reste des éléments de la piste sonore.

Ne vous en faites pas, le visionnement de ce DVD ne vous fera pas tuer quelqu'un.


Cotes

Film7
Menu3
Suppléments1
Vidéo6
Audio5