Bubba Ho-Tep
MGM Home Entertainment

Réalisateur: Don Coscarelli
Année: 2003
Classification: 14A
Durée: 92 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 32
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon François Langevin
16 mai 2004

Il est réjouissant de voir que le cinéma américain peut encore faire preuve d'originalité même si le prix à payer pour cette liberté d'expression est souvent très élevé. Cette marginalité sort le projet du concept Hollywoodien, le financement devient inexistant ou presque et la distribution du film en salle peut être une aventure périlleuse. C'est le triste sort qu'a subi "Bubba Ho-Tep", ce film indépendant qui se veut une comédie d'horreur ou plutôt un film d'horreur satirique, bref, un film impossible à classifier. Cette production, au tirage très limité (32 bobines originales), est passée en coup de vent et a pu être vue dans certains festivals et quelques cinémas voués au répertoire. Qu'à cela ne tienne, MGM vient quelque peu réparer les pots cassés en nous présentant ce petit bijou dans une très belle édition DVD.

Adapté, réalisé et produit par Don Coscarelli "Phantasm" et né de l'imaginaire de Joe R. Lansdale, ce film se déroule dans une maison pour personnes âgées sise au fin fond d'un Texas rural. On y retrouve deux pensionnaires célèbres que tous pensent morts, c'est-à-dire Elvis Presley (Bruce Campbell) et le président John F. Kennedy (Ossie Davis) qui s'y trouvent pour des raisons bien différentes. Dans le cas d'Elvis, la lassitude de la célébrité l'ayant englouti, il décida de changer de place avec son plus fameux imitateur. Mais dès son premier spectacle d'anonymat, sa hanche flancha et il se retrouva dans un coma qui dura plus ou moins 20 ans. Dans le cas du président, ayant survécu à l'attentat de Dallas, les services secrets américains décidèrent de le teindre en noir (Ossie Davis est un acteur de couleur) et de l'envoyer dans un foyer pour qu'il y termine ses vieux jours en toute quiétude. Nos deux lascars décident d'affronter seuls, que dis-je: Elvis avec sa marchette et JFK avec sa rutilante chaise roulante, une momie vieille de 3000 ans, qui se nourrit d'âmes et qui a établi son domicile à même la pension où ils résident.

Ce film est un bijou d'écriture. Les dialogues sont savoureux, bonifiés de plusieurs clins d'œil et une narration grinçante du King vient cimenter cette folle histoire. Bruce Campbell, mieux connu pour son incarnation de Ash Williams dans la trilogie Evil Dead, campe parfaitement le rôle du King. Il est dommage que le budget de cette production ait été si faible, car les scènes d'actions et le rendez-vous final entre la momie et nos deux héros n'atteignent pas un climax de tension et de précision auxquels on aurait eu droit. Amateurs de films "Gore", vous risquez d'être déçus.

La qualité du transfert de "Bubba Ho-Tep" est de façon générale excellente. L'étalonnage des couleurs est presque parfait. Seuls les noirs trop appuyés occasionnellement nuisent à l'ombrage naturel. D'une granularité fine, l'image est claire et très propre. Le volet audio nous présente le film en Dolby Digital 5.1 anglais seulement. Les voix et les dialogues sont intelligibles. Tous les canaux participent activement au déploiement de décibels de cette production. La trame musicale, petit chef d'œuvre de Brian Tyler, se marie parfaitement à l'histoire et au milieu géographique. Croisement entre Angelo Badalamenti et Ry Cooder, cette musique aux très fortes odeurs de guitare, se mixe parfaitement à la trame sonore du film. Le menu du DVD est un défilement de coupures de presse relatant la disparition d'une momie au Texas et d'autres incidents reliés à la momie. Très agréable à l'œil, on navigue à travers les différentes sections du DVD très allègrement.

Les suppléments sont nombreux. On a droit à deux pistes de commentaires. La première faite conjointement entre Bruce Campbell et Don Coscarelli se veut très informative. On apprend en autre comment le réalisateur a déniché cette histoire et l'importance de la distribution. La deuxième trame de commentaires est hilarante. Bruce Campbell commente le film dans la peau d'Elvis. L'humour étant un art hautement subjectif, cette trame risque de ne pas plaire à tous, mais personnellement je trouve les propos de Bruce Campbell simplement gondolants. Trois scènes enlevées, d'une durée totale de sept minutes, viennent aussi bonifier ce segment. Un petit documentaire de huit minutes nous permet d'entendre Joe R. Lansdale lire le premier chapitre de son récit. On remarque que l'adaptation qu'en a fait Coscarelli respecte de près l'œuvre ce cet auteur légèrement fêlé. Un autre documentaire de six minutes nous explique comment le costume de la momie a été fait. Le documentaire "Rock like an Egyptian" nous montre la complicité existant entre le réalisateur et Brian Tyler, compositeur de l'univers musical du film. Un autre documentaire nous montre la garde-robe du King et est présenté par la créatrice des costumes, Shelley Kay. Un vidéoclip (Brian Tyler joue tous les instruments) et quelques bandes-annonces viennent compléter ce très exhaustif et instructif segment.

À noter qu'on trouve en guise d'encart, un livret d'une dizaine de pages comprenant des notes de productions, un texte d'introduction par Bruce Campbell, le tout abondamment illustré. D'une qualité exemplaire, ce genre de suppléments se fait monnaie rare quand on parle d'édition simple. Ceci est une très belle initiative de MGM, attention qu'il est souhaitable de revoir plus souvent.

"Bubba Ho-Tep" est un film éclaté qui va dans toutes les directions, mais sans jamais perdre le nord. Les 92 minutes de cette production sont un pur délice pour l'œil, l'oreille et l'intellect. Et considérant le peu de moyens dont disposait la production, on assiste à un véritable tour de force. D'une grande fraîcheur, cette œuvre a tous les ingrédients pour s'élever au rang des films cultes. À noter qu'il s'est mérité de nombreux prix et nominations dans des festivals dont le montréalais "Fantasia" en 2003. Si ce film est passé sous silence ou presque lors de sa sortie en salles, il fera beaucoup plus de bruit lors de sa sortie DVD. MGM nous le présente dans une splendide édition dans laquelle vous pourrez découvrir ce qui est vraiment arrivé au King et à JFK.


Cotes

Film9
Menu8
Suppléments8
Vidéo8
Audio9