Cult of Chucky [Blu-ray]
Universal Pictures Home Entertainment

Réalisateur: Don Mancini
Année: 2017
Classification: 18A
Durée: 91 / 90 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DTS51), Espagnol (DTS51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 191329031889

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Ducharme
29 octobre 2017

Perçue comme l'un des personnages préférés des films d'horreur, la poupée Chucky est le seul qui n'a jamais fait l'objet d'un remake. Protégé depuis toujours par son créateur Don Mancini, ce tueur atypique nous a plongés dans six aventures plus folles les unes que les autres. Après quatre années d'attente, celui-ci nous revient pour une septième fois dans "Cult of Chucky".

Quatre ans après les événements de The Curse of Chucky, Nica est enfermée dans un asile psychiatrique après avoir été condamnée à tort pour le meurtre de sa famille. Quand une nouvelle poupée Brave Gars fait son apparition dans un but thérapeutique, une nouvelle série de meurtres se produit aussitôt. Andy Barclay est le seul à pouvoir venir en aide à la jeune femme. Cependant notre héros pourrait-il enfin mettre un terme à la folie démoniaque de Chucky?

On se demandait bien ce que le créateur Don Mancini nous préparait pour justifier un nouveau film. Loin des délires des trois précédents films, "Cult of Chucky" se montre, comme sa trilogie originale, extrêmement sobre. Le réalisateur reprend cette fois-ci l'ambiance inquiétante qui avait fait son succès et nous plonge dans les entrailles d'un asile. Pour les besoins de l'aventure, notre poupée maléfique n'est plus l'assassin en puissance de Bride of Chucky et Seed of Chucky, il redevient plutôt le manipulateur et l'adorateur de jeux psychologique qu'il était dans l'original. Par ce fait, il prend un malin plaisir à jouer avec les esprits les pensionnaires de son nouveau terrain de jeu. Bien que, le film nous propose des moments forts cocasses, celui-ci présente beaucoup moins d'humour que ses trois derniers films. Un facteur qui décevra certains amateurs. Principalement ceux et celles qui avaient adoré les difficultés amoureuses de Chucky avec Tiffany. Cependant, ce nouvel épisode saura plaire assurément à ceux de la première heure. Surtout ceux qui souhaitaient revoir Andy Barclay reprendre le rôle de héros. Malheureusement, bien que sa présence soit notable, on peut tout de même demeurer un peu déçu qu'il ne soit pas plus développé dans le film. C'est un peu le problème en général, le film est divertissant, mais les personnages demeurent trop peu développer pour vraiment s'y attacher. Les motivations des personnages sont mal définies et on se demande pourquoi Chucky se donne autant de mal pour terroriser Nica. Malencontreusement, la finale soulève encore plus de questions. Se démontrant tout de même bien réalisée et dotée de très bon effet spécial, cette nouvelle péripétie aurait mérité plus de temps pour raconter son histoire. Espérons que la suite soit déjà en route.

Au niveau technique, le format Blu-ray du septième épisode de la franchise de "Chucky" nous suggère une image qui, à première vue, semble dépourvue de défaut. Par l'entremise d'une remarquable reproduction des détails ainsi qu'un ensemble chaleureux de couleurs, le tout se dénote autant par sa profondeur que par son apparence naturelle. Du côté son, la piste sonore se révèle être également excellente autant par la qualité et le dynamisme des sons ambiants que l'aspect naturel des dialogues.

La section des suppléments nous déçoit dans son ensemble. Malgré le fait qu'elle nous propose des interviews mettant en vedette les artisans clés de la série, celle-ci nous laisse sur notre appétit tant que l'élément d'informations se démontre peu approfondi. Ce qui devient d'autant plus malheureux, c'est que le film ne fait jamais réellement l'objet de comparaison avec la série. Une piste de commentaires mettant en vedette le créateur Don Mancini et ses collaborateurs est également accessible. Malheureusement, se démontrant plus soucieux de nous parler des personnages et les effets spéciaux, l'aspect créatif se voit peu développé. Le tout se conclut par des scènes supprimées au montage qui demeurent intéressantes sans toutefois nous faire oublier son manque de contenu.

Malgré un scénario et des personnages peu développés, le film "Cult of Chucky" demeure plaisant à découvrir par son rythme enlevant et mystérieux. Bien que l'humour soit moins présent, le tout demeure très divertissant grâce à son histoire qui se situe dans un asile.


Cotes

Film6
Présentation8
Suppléments4
Vidéo10
Audio10