Deathdream [Blu-ray]
Collector's Edition
Blue Underground

Réalisateur: Bob Clark
Année: 1974
Classification: NR
Durée: 88 minutes
Ratio: 1.85:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHD10)
Sous-titres: Anglais Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 18
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 827058802093

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
29 décembre 2017

Le cinéaste américain Bob Clark qui travailla au Canada de 1973 à 1983 a eu un étrange parcours. Lancé discrètement par le petit film d'horreur canadien sans prétention, mais diablement efficace, Black Christmas - un des premiers films de stalker - il se démarqua ensuite surtout grâce à une série de comédies qui eurent un succès important tels que Porky's et A Christmas Story. Mais avant "Black Christmas" le réalisateur avait déjà tâté du film d'horreur, son premier amour il semble, premièrement avec un film quasi étudiant, Children Shouldn't Play With Dead Things, puis un autre film sans prétention (mais avec un peu plus de budget!), intitulé "Dead of Night". Dans les deux cas, le scénario était co-signé par Alan Ormsby, ami et fréquent collaborateur de Clark.

Blue Underground, la merveilleuse compagnie de William Lustig se spécialisant dans les films d'horreur et culte, sort ce mois-ci "Deathdream", titre alternatif du "Dead of Night" de 1974. Dans ce premier film tourné au Canada, Clark raconte l'histoire d'un vétéran de la guerre du Vietnam qui revient chez lui aux États-Unis et arrive quelques minutes après l'annonce faite par l'armée à ses parents de son décès. Une fois la joie passée de voir que le gouvernement a fait une erreur, la famille s'aperçoit que tout n'est pas rose puisque le soldat est bel et bien décédé à la guerre et c'est une sorte de mort-vivant se nourrissant du sang des vivants qui a pris sa place. Suite à une série de meurtres locaux, les parents, dans le déni, tentent de fausser les pistes menant à leur fils. Mais l'étau se referme lentement...

Bien que "Deathdream" ait été un des premiers films traitant du traumatisme des soldats de retour de la guerre du Vietnam et de leur famille, son côté horreur indéniable nous éloigne d'une véritable réflexion en profondeur sur le sujet. On est bien loin des Deer Hunter ou Coming Home. Ceci dit, les amateurs de ce genre de films ne cherchent pas trop à réfléchir, mais surtout à ressentir.

À cet effet, le film de Bob Clark est assez efficace. Une lente montée de tension et un suspense bien mené, combinés avec des maquillages d'effets spéciaux satisfaisants en font un visionnement intéressant. On est bien entendu à des kilomètres des films d'horreur modernes au rythme effréné et aux chocs visuels constants. Clark utilise plutôt un rythme lent style enquête policière pour maintenir notre intérêt.

La qualité d'image et du son est correcte. On a fait ce qu'on pouvait pour embellir un négatif plutôt terne. Le son original manquant clairement de profondeur Le transfert Blu-ray a poussé au maximum les possibilités, mais l'image reste délavée et manque de relief. Le son est nettement amélioré avec seulement un peu de l'unidimensionnalité originale...

En suppléments on retrouve une revuette sur le tournage avec des entrevues des principaux intéressés, des scènes retranchées et un test caméra avec un autre acteur qui devait tenir le rôle principal qui échut finalement à Richard Backus. En plus du livret couleur, on retrouve des galeries photo contenant des clichés du tournage et de divers produits de promotion comme des affiches et des coupures de journaux, des bandes-annonces et finalement des publicités radio.


Cotes

Film7
Présentation8
Suppléments8
Vidéo8
Audio7