[REC] Apocalypse
Les Films Séville / EOne Entertainment

Réalisateur: Jaume Balaguero
Année: 2014
Classification: 13+ (QC)
Durée: 95 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Espagnol (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212666483

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
7 mai 2015

Quatrième volet d'une série à succès, "[REC] Apocalypse" commence à sentir la fatigue et le déjà-vu.

Seule survivante d'un immeuble pris d'assaut par les zombies, une reporter est mise en quarantaine sur un bateau perdu sur l'océan. Elle fait la rencontre de scientifiques qui s'adonnent à des expérimentations étranges et à des membres de l'équipage qui souhaitent seulement retourner chez eux.

Après une superbe entrée en matière, une suite aussi solide qui annonçait une mythologie en devenir et un troisième tome inégal en forme de satire, "[REC] Apocalypse" n'offre rien de bien nouveau sous le soleil. La caméra tremblotante a été remplacée par un montage vigoureux, mais trop étourdissant, la plupart des héros survivants sont de retour et il y a de nouveaux morts-vivants qui errent. Mais pour le reste, l'intrigue ne renforce aucun enjeu. Il ne s'agit que d'une course contre la montre pour demeurer vivant. Aucune des séances de carnage ne surprend réellement et à force de trop en mettre, il est difficile de s'attacher aux personnages.

Techniquement, le long-métrage est au poil. Les images offrent un riche niveau de textures et de détails. La palette de couleurs sobres est précise et les contrastes incroyablement vigoureux. Les pistes sonores s'avèrent extrêmement immersives, faisant ressortir des enceintes des bruits d'alarmes, de vent, de machines et d'hélicoptères. Les dialogues sont clairs et même s'il existe un doublage en français, mieux vaut y aller avec les voix originales en espagnol et insérer les visibles sous-titres blancs en anglais.

La pochette noire montre l'héroïne tachée de sang qui a comme arme de défense le moteur d'un bateau! Le menu principal du disque offre de son côté un habile montage de scènes et une mélodie omniprésente. Le seul et unique supplément consiste à un satisfaisant documentaire de 28 minutes sur le tournage. On aurait très bien vu une ou deux pistes de commentaires.

"[REC] Apocalypse" est peut-être l'épisode de trop. Du moins celui qui ne sert à rien parce qu'il n'apporte absolument rien à cette licence horrifique. Pourquoi ne pas avoir patienté quelques années afin de trouver un scénario qui mérite vraiment le détour au lieu d'offrir cette suite qui ne peut qu'être décevante?


Cotes

Film4
Présentation6
Suppléments3
Vidéo8
Audio8