Split [Blu-ray]
Universal Studios Home Entertainement

Réalisateur: M. Night Shyamalan
Année: 2016
Classification: 14A
Durée: 117 minutes
Ratio: 2.40:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA51), Français (DTS51), Espagnol (DTS51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50 + DVD-9)
Code barres (CUP): 025192387630

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Patrick Robert
2 mai 2017

Après une fête d'anniversaire, trois adolescentes attendent dans la voiture que le père de l'une d'entre elles les reconduise à la maison quand, à leur grande surprise, un inconnu ouvre la portière, prend place derrière le volant, et utilise un gaz soporifique pour les kidnapper. Claire, Marcia et Casey se réveillent enfermées dans le sous-sol d'une bâtisse industrielle anonyme, où elles découvrent au fil des heures que, bien qu'il soit capable de sursauts de violence, leur ravisseur au comportement étrange souffre en fait de trouble dissociatif de l'identité, et que ce dernier "abrite" pas moins de 23 personnalités différentes. Les jeunes femmes tenteront de ruser avec l'homme mentalement instable, nommé Kevin Wendell Crumb, mais elles devront faire vite, avant que la vingt-quatrième identité, que les autres appellent craintivement "La Bête", ne fasse surface.

La force de l'esprit est telle que, chez les gens qui ont des personnalités multiples, chacune est capable de modifier complètement le corps, au point où une personnalité peut être atteinte de diabète ou de cécité, mais pas les autres. Poussant la logique un peu plus loin, M. Night Shyamalan s'est demandé ce qui arriverait si un individu souffrant de trouble dissociatif de l'identité était persuadé qu'une de ses personnalités possédait des pouvoirs surnaturels. Le résultat est "Split", un long-métrage captivant qui s'amorce comme un simple thriller policier, avant de se transformer en histoire d'origine d'un super vilain digne d'un "comic book".

Le choix du comédien est crucial dans ce genre d'intrigue reposant sur un homme aux personnalités multiples, et James McAvoy effectue un véritable tour de force dans "Split". Sans jamais exagérer ou tomber dans le maniérisme, il modifie son maintien et sa diction du tout au tout selon que la personnalité prédominante est Barry, l'inoffensif designer de mode, Hedwig, un garçon de neuf ans, Patricia, une dame sévère, ou Dennis, celui qui a kidnappé les trois adolescentes. Il est aussi rafraîchissant de voir des jeunes femmes qui, au lieu de se transformer en nouilles devant le danger, font preuve de combativité et de sang-froid, et du trio, on remarque surtout la performance d'Anya Taylor-Joy, l'interprète de Casey, le personnage le plus développé des trois.

Afin d'expliquer la prémisse scientifique sur laquelle repose le scénario, le montage insère en parallèle plusieurs échanges entre le docteur Karen Fletcher et son patient, une méthode narrative loin d'être originale, mais toutefois efficace. Même si l'intrigue se déroule la plupart du temps dans des petites pièces banales, comme le bureau de la psychiatre ou le sous-sol où sont enfermées les trois adolescentes, le réalisateur utilise avec brio les éclairages et les zones d'ombres afin d'augmenter l'intensité dramatique de chaque scène, et créer de belles images. Des flashbacks en forêt, provenant du passé de la jeune Casey, viennent briser l'ambiance claustrophobe du long-métrage, en nous transportant parfois à l'extérieur.

L'édition combo-pack de "Split" contient le long-métrage sur disques Blu-ray, DVD, et compte également un code pour télécharger une copie numérique. Une bonne quantité de matériel supplémentaire accompagne l'édition, dont la conclusion originale (que le réalisateur a délaissée en faveur de celle qu'on peut voir dans le film final), neuf scènes retirées du montage, ainsi que trois revuettes très intéressantes. Dans la première, M. Night Shyamalan explique pourquoi il a eu envie de revisiter l'univers d'une de ses premières œuvres. La seconde parle de la démarche, et des nombreuses personnalités, qu'interprète James McAvoy. La dernière explore la façon de travailler du réalisateur à travers les témoignages des comédiens, et de ses nombreux collaborateurs sur le projet.

Si vous êtes de ceux qui regrettent l'époque de The Sixth Sense et Unbreakable, vous pouvez vous réjouir, puisque "Split" marque un retour aux sources réussi pour M. Night Shyamalan.


Cotes

Film8
Présentation7
Suppléments7
Vidéo8
Audio8