The Battery
Anchor Bay Entertainment

Réalisateur: Jeremy Gardner
Année: 2012
Classification: 18A
Durée: 100 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 013132625027

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Frank Jr. Rodi
14 décembre 2014

Avec un petit budget de 6 000 $, le réalisateur Jeremy Gardner (qui tient aussi un rôle principal) a réussi à faire des miracles, un de ces excellents films de zombies, comme il s'en fait rarement de nos jours et un bon road-trip movie.

Deux anciens joueurs de baseball aux caractères fort différents, Ben (Jeremy Gardner) et Mickey (Adam Cronheim), sont forcés de voyager ensemble à travers une Nouvelle-Angleterre dévastée et infestée par les morts-vivants. À la recherche de survivants, les deux amis doivent s'éloigner des grandes villes envahies de zombies tout en essayant de subsister dans un monde post-apocalyptique.

La qualité visuelle est magnifique pour un film à petit budget. La palette de couleurs est riche, les images sont cristallines. La photographie de Christian Stella réussit à capturer toute la beauté des paysages des banlieues abandonnées. La piste sonore reproduit parfaitement les effets environnants, que ce soit les criquets, le vent ou, évidemment, les zombies qui déambulent. Les dialogues entre les personnages sont clairement rendus et la musique est partie intégrante du film, avec des contributions de Wise Blood, Rock Plaza Central et The Parlor.

En guise de suppléments, on retrouve la bande-annonce de "The Battery", un des scènes coupées, genre de bêtisier, ainsi qu'une piste de commentaires mettant en vedette le scénariste, réalisateur et producteur du film Jeremy Gardner, le producteur et acteur Adam Cronheim, et le directeur photo Christian Stella qui, ensemble, discutent de la production et des origines du long-métrage. Le documentaire de 90 minutes "Tools of Ignorance" est un making-of très intéressant pour quiconque s'intéresse à la réalisation. Enfin, "Rock Plaza Central At The Parlor" se veut un segment d'une dizaine de minutes avec l'un des groupes de musique de la trame sonore du film.

"The Battery" ne vient pas révolutionner le genre, mais reste une très belle surprise pour un film post-apocalyptique et de morts-vivants. La finale, loin de celles qu'Hollywood nous a habituées, devrait vous satisfaire. Les amateurs vont grandement apprécier.


Cotes

Film8
Présentation7
Suppléments8
Vidéo8
Audio7