Vampire Ecstasy / Sin You Sinners [Blu-ray]
Film Movement

Réalisateur: Joseph W. Sarno
Année: 1973 / 1963
Classification: NR
Durée: 103 / 73 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 2 (BD-50)
Code barres (CUP): 612385210198

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
26 octobre 2016

Surnommé de Bergman de l'érotisme, le cinéma de Joseph W. Sarno est trop peu vu de nos jours. Pour combler ce manque, le distributeur Film Movement a eu l'excellente idée d'adapter deux de ses films en format Blu-ray.

Le titre le plus intéressant est certainement "Vampire Ecstasy" (1972). Il s'agit d'un conte gothique et érotique sur des femmes qui décident d'asservir leurs invités de passage. Très élégant, le récit ne laisse pas indifférent même s'il peut paraître frêle à notre époque et malgré quelques répétitions et une interprétation discutable, l'intérêt demeure constant dans sa façon de traiter du pouvoir et du plaisir. Plus quelconque est "Sin You Sinners" (1963) qui traite de vaudous et de talisman qui donne la beauté éternelle. Un film noir aguichant, mais peu concluant, au scénario accessoire et un brin prétentieux.

Si techniquement "Sin You Sinners" souffre du poids du passé (le noir et blanc lutte contre les égratignures et le grain), "Vampire Ecstasy" s'avère éclatant avec ses couleurs vives, ses détails nourris et ses contrastes soignés. Dans les deux cas, les mélodies sont bien adaptées à ce qui se déroule. Les pistes sonores plutôt discrètes mettent l'emphase sur les dialogues, étonnamment abondants. Des sous-titres auraient été appréciés à quelques endroits.

Un très intéressant livret se trouve dans cette édition. La pochette sombre dominée par le noir, le blanc et le rouge montre un visage féminin et un corps qui danse dans le feu. Les menus principaux sont similaires, avec une pièce musicale qui donne une atmosphère tendue. Les suppléments appréciables contiennent plusieurs bandes-annonces, deux entrevues trop courtes avec le réalisateur et une agréable piste de commentaires du cinéaste et du producteur Chris Nebe sur "Vampire Ecstasy".

Joe Sarno a marqué son époque, amenant profondeur et poésie à des œuvres qui ne sont pas seulement érotiques. Pour en savoir plus sur l'homme, on conseille le potable documentaire A Life in Dirty Movies. Évidemment, mieux vaut débuter dans le vif de l'action et comme introduction, il n'y a rien de mieux que "Vampire Ecstasy" qui ressemble à un Nosferatu bien différent.


Cotes

Film7/4
Présentation7
Suppléments4
Vidéo7
Audio6