Blue Collar Comedy Tour: One for the Road
Paramount Home Entertainment

Réalisateur: C.B. Harding
Année: 2006
Classification: 14A
Durée: 108 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DD20)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 6
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Major Forget
26 juin 2006

C'est en l'an 2000 que Jeff Foxworthy, Larry The Cable Guy, Bill Engvall et Ron White se sont unis pour entamer une tournée américaine sous le nom de Blue Collar Comedy Tour. Ces humoristes du sud des États-Unis ont parcouru une centaine de villes américaines et canadiennes lors d'une tournée de standup qui a eu un énorme succès. Après la parution de Blue Collar Comedy Tour - The Movie en 2003, les quatre comédiens se sont réunis pour présenter le spectacle "Blue Collar Comedy Tour - One For The Road", tourné à l'historique Warner Theater de Washington District of Columbia en 2006. C'est en association avec Paramount Pictures que l'équipe de Blue Collar Comedy Tour présente un spectacle hilarant et entièrement garni de nouveau matériel.

Le spectacle débute alors que la foule accueille vivement des humoristes qu'elle connaît bien. Bill Engvall entre en scène et débute une routine d'une vingtaine de minutes en abordant des sujets divers comme son enfance et sa témérité. Il raconte alors ses nombreux accidents, son manque de talent en cuisine, ses frustrations par rapport aux lignes aériennes. Il avoue être un consommateur compulsif qui achète tous les gadgets et qui est faible lorsqu'il doit faire face à la publicité. Il termine en parlant des animaux de compagnie. Le deuxième à entrer en scène est Ron White, littéralement une idole du public. Comme à l'habitude, Ron arrive en scène avec un cigare et un verre d'alcool, il est difficile de savoir s'il s'agit d'un personnage ou si l'humoriste est réellement alcoolique, mais cela fait beaucoup rire. Ron aborde des sujets plutôt actuels, il plaisante sur Brokeback Mountain, les diètes et son poids, en lien avec ses relations sexuelles. Il bavarde sur divers sujets tels les casinos, la police, les animaux de compagnie et sa visite touristique de la Floride. Il termine en taquinant les eskimos alors qu'il décrit sa tournée en Alaska. Arrive ensuite Jeff Foxworthy qui s'exprime sur la chirurgie des yeux au laser, la mode et les vêtements en général. L'humoriste déblatère sur les gens qui ne savent pas s'habiller correctement en accord avec leur physiologie, il prend comme exemple les femmes bien portantes qui sont trop osées. C'est alors que le dernier comédien, Larry The Cable Guy, arrive. À l'opposé des autres humoristes, Dan Whitney incarne un personnage, Larry The Cable Guy, qui raconte des anecdotes qui sont de toute évidence impossibles, mais hilarantes. Sa routine est composée de blagues aléatoires et son sujet principal est la chasse et la pêche. Larry termine en parlant de son magasin préféré, Wal-Mart, ce qui en fait un monologue hilarant. Pour clore le spectacle, les quatre comédiens se réunissent sur la scène pour raconter des blagues chacun leur tour et pour partager avec le public des photos de jeunesses embarrassantes, ce qui termine la soirée sur une note originale et exceptionnellement personnelle.

Chaque humoriste du quatuor Blue Collar est unique et possède son propre style de monologue. Pour débuter, Bill Engvall est un excellent raconteur d'anecdotes. Son discours n'a pas de thème précis, mais le tout s'accorde à merveille. La technique est contrôlée et Bill n'hésite pas à faire des retours sur les blagues précédentes, surtout vers la fin de la routine, ce qui la termine d'une façon classique et surtout hilarante. Il lui arrive parfois de pousser une blague déjà drôle trop loin, ce qui brise l'effet, mais son débit naturel et sa façon de raconter lui donne beaucoup de force et permet au public de profiter pleinement du texte. Ron White approche le standup d'une manière plus arrogante, il aime bien taquiner les gens, mais ne dépasse jamais les limites. Sa technique est particulière, il divise sa routine en thèmes et coupe ceux-ci à l'aide de phrases singulières qui ne font aucun sens avec le reste du monologue. Un exemple de ces phrases est une question qui restera sans réponse, mais qui fera s'esclaffer le public. Ron White reste vrai et ne change pas son style habituel, il déballe son contenu lentement, mais fait toujours vivement réagir la foule. Il maîtrise le standup avec des pauses contrôlées et un débit variable. Son humour fait de lui une véritable légende de la comédie. Jeff Foxworthy se distingue en choisissant un thème précis pour la totalité de sa routine, soit la mode. L'idée n'est pas mauvaise puisqu'il s'agit d'une routine d'une vingtaine de minutes, ce qui la rend plus solide et mieux organisée. Par contre, son rythme est un peu lent et son texte contient beaucoup de répétitions. Son humour fait pleurer de rire plusieurs, fait moins rire d'autres, mais Jeff Foxworthy a bien sa place au centre de Blue Collar. Pour terminer, Larry The Cable Guy est un personnage fort attachant qui possède un accent du sud plutôt prononcé, mais qui lui donne un charme et qui fait parler le personnage. Dan Whitney joue à merveille un homme country un peu isolé et donne au public un rythme d'humour assez rapide qui en fait le candidat idéal pour clore la soirée. Il s'agit d'un comédien au grand talent qui est adoré du public et qui livre un monologue extraordinaire et unique. L'ensemble du spectacle est équilibré, généreux et bien organisé, il s'agit de standup classique qui saura satisfaire tous les mordus de comédie.

Paramount Pictures et les membres de Blue Collar Comedy Tour offrent au public une édition DVD remplie de suppléments intéressants et personnalisés. On présente un court sketch plus ou moins drôle tourné à la maison blanche, une session de questions et réponses avec les quatre humoristes et les étudiants de l'Université de Washington, les dessous du tournage de "One For The Road" et une galerie de photos présentées lors du spectacle. Le segment questions réponses est assez intéressant, les comédiens abordent leur vie personnelle et discutent de leurs moments plus privés. La section suppléments est assez généreuse et très amusante à parcourir.

Du côté technique, les menus sont simples, non animés et sans musique, l'effort a été mis sur la bande vidéo principale avec un générique d'introduction de style cabaret jazz digne des plus grands films hollywoodiens. La qualité vidéo est excellente, les couleurs sont vives. Le seul reproche concernerait plutôt la régie avec des mouvements de caméra parfois trop rapides, ce qui résulte en un effet hors focus sur certains plans rapprochés où le sujet est flou pour une fraction de seconde. Le son est bien enregistré et l'effet de réverbération de la salle est probablement intentionnel afin de reproduire le mieux possible l'ambiance du spectacle. L'édition DVD de "Blue Collar Comedy Tour One For The Road" est un incontournable pour tous les fans de standup, je la suggère très fortement.


Cotes

Film8
Présentation6
Suppléments7
Vidéo8
Audio8