Bob & Doug McKenzie's Two-Four Anniversary
Vivendy Entertainment Canada / Maple & Palm Entertainment

Réalisateur: Henry Sarwer-Foner
Année: 2007
Classification:
Durée: 94 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Simon Bergeron
8 décembre 2007

Voici venir le duo de comiques le plus immobile dans l'histoire : Bob et son frère Doug McKenzie. Parties d'une simple parodie en 1980, les capsules des personnages créées par Rick Moranis (Spaceballs) et Dave Thomas (Strange Brew) vont cependant être projetées au stade culte alors qu'ils auront la chance d'enregistrer un album, voir leurs personnages respectifs devenir une figurine et plus encore. Ce documentaire retraçant l'origine et les chemins du phénomène des frères canadiens animateurs de "The Great White North" ne néglige aucun détail et se paie même le luxe d'inviter ses créateurs à rendosser les parkas du duo le plus paresseux, bien avant Wayne's World.

Du premier sketch diffusé en 1980 en passant par le film Strange Brew pour aboutir à notre époque, le documentaire retrace les effets des deux complices sur la comédie, la politique (Paul Martin y fait même quelques interventions), les acteurs, avec entre autres Barry Pepper (Saving Private Ryan) et Martin Short (Santa Clause 3) et plus encore. On interroge des fans d'aussi loin que le Kansas, des californiens ignorants le statut de ces deux comiques (moi-même je ne les ai connus qu'avec ce documentaire) et des comédiens ayant joué dans le film tiré de la série. Le documentaire sonde donc l'impact des frères allant même jusqu'à chercher dans le dictionnaire (édition dans laquelle une expression telle "hoser" possède sa définition... ça ne s'invente pas!).

Amateurs des années 80, rehaussez votre tuque, ouvrez le boîtier et débouchez-vous une bonne bière grâce à l'ouvre-bouteille en prime (sera-t-il là indéfiniment? Qui sait!). L'humour inoffensif (ces paresseux ne revendiquent rien du tout, chose rare dans cette époque narcissique) des frères McKenzie, cependant, ne vole pas très haut et les moments de retrouvailles entre les comédiens montrent davantage l'âge et la fatigue plutôt que l'engouement et la volonté d'offrir de nouvelles capsules, ces dernières sentant véritablement le réchauffé servi deux ou trois fois. Bref, on ne rit pas souvent (peut-être mon ignorance du phénomène a su nuire) et les détails mentionnés durant les interventions des acteurs ou des fans tombent parfois dans le superflu. Malgré cela, on retrouve une bonne dose de sincérité dans la réalisation qui se veut honorifique du phénomène. On ne peut par contre que se demander de la pertinence des interventions de Paul Martin puisqu'elles n'amènent rien de nouveau si ce n'est que le sieur est bien décidé à nous montrer qu'IL a de la culture en comparaison aux fans du duo. Le documentaire possède également quelques images jamais vues auparavant ainsi qu'une scène tirée de l'émission de "Saturday Night Live" animée par Bob et Doug McKenzie, le premier y allant d'une pointe humoristique bienvenue en disant : SNL c'est une bonne émission et je ne la rate pas souvent, mais aujourd'hui, c'est dommage, je ne pourrai pas la regarder. Probablement le moment qui m'a le plus fait rire. Pas un mauvais documentaire, mais pas un essentiel non plus. Avis aux inconditionnels des deux frères, il va sans dire que tout ça vaut la peine.

En terme d'extras, nous avons une belle brochette contenant des sketches originaux, des chansons tirées de l'album, des entrevues rallongées des acteurs, des commerciaux où sont apparus les frères McKenzie, une séance de questions et réponses avec Bob et Doug et des sons du Grand Nord. L'on aurait peut-être préféré avoir une piste de commentaires animée par les acteurs comiques, quoique l'abondance et la variété du matériel proposé allèche rien qu'en y pensant. Même le boîtier est rempli de questions, de commentaires et de remarques comiques faites par Bob et Doug.

L'image est bien travaillée, ne montrant qu'en de rares exceptions le grain d'une compression un tant soit peu excessive. Seules les images tirées d'archives âgées offrent de piètres performances, mais c'est faute de ne pas les avoir numérisés avant. Le reste demeure de facture très correcte : une saturation qui aurait pu être augmentée un peu, aucun flou non désiré, bref c'est un travail qui ne montre que très peu de défauts. Le son offre son lot honnête de variations, mais lorsque surviennent les images plus vieilles, le sont se détériore à vitesse grand V. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un film d'où l'on aurait été en droit de s'attendre à du Dolby Digital 5.1, la trame aurait mérité un meilleur traitement. Le menu principal est musical et fixe, quoiqu'il y ait une animation transitoire entre les changements de pages. Représentant les clichés du Canada dont un orignal en avant-plan et un faux Mont Rushmore doté des visages de Bob et Doug, ils demeurent statiques, mais compétents.

Bob et Doug McKenzie (l'équivalent de nos Ding et Dong), il n'y a pas à en douter, ont fait leur marque dans le domaine des comiques. Ce documentaire reprenant point par point ce qui fait d'eux des personnages mémorables offre de bons moments et donne même l'envie de voir un jour apparaître un coffret de sketches de ces deux messieurs. Sans être aussi irrévérencieux que Wayne's World ou moins sales que RBO, Bob et Doug, édition anniversaire donne satisfaction en attendant un plat de résistance peut-être encore plus garni.


Cotes

Film7
Présentation7
Suppléments8
Vidéo8
Audio7