400e Anniversaire de Québec: Vu du château
Imavision Distribution / Office Nationale du Film, Tanguay

Réalisateur:
Année: 2008 (Montage)
Classification:
Durée: 540 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Anglais (DDST), Français (DDST)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Simon Bergeron
29 mars 2008

Allons-y immédiatement avec le vif du sujet du coffret : il s'agit d'un bel objet publicitaire omettant la plupart des faits historiques afin d'offrir un emballage doré à la ville quatre fois centenaire. En effet, l'on se retrouve avec un court documentaire d'une quarantaine de minutes dans lequel la plupart des images ont été tirées des archives de l'Office National du Film, images disponibles séparément dans leur format et leur durée intégrale. C'est là tout ce que l'on a à retenir de notre ville?

Avec la narration d'Albert Millaire, on assiste à la construction du Château Frontenac avec, en parallèle, un (trop) rapide survol de l'histoire de la ville ainsi que certains événements marquants, dont les visites de Churchill, le roi Georges VI, Mackenzie-King, Hitchcock et bien d'autres. On n'omet pas la bataille des Plaines d'Abraham, mais le résumé est d'une telle insulte qu'on jurerait que ce conflit s'est déroulé en une demi-heure.

Quelle impression le court-métrage laisse-t-il dans la tête des spectateurs? Moi, qui ait grandi dans les murs de la ville fortifiée et pour avoir appris une bonne partie de son histoire, il ne reste qu'un arrière-goût, l'impression d'un travail bâclé qui veut trop rendre hommage à la ville plutôt qu'offrir un réel portrait intriguant avec tout le bagage informatif disponible. Il est impossible de culminer 400 ans d'histoire dans un documentaire d'une quarantaine de minutes et à cela j'en arrive au plus grand défaut du film, les bouts manquants : les effets de la prohibition d'alcool, les échos de la crise économique mondiale et j'en passe. Ce ne sont là que quelques exemples d'événements qui, bien qu'importants sur l'entier Continent (pour ne pas dire le monde), ont eu un impact sur le déroulement progressif de la ville. Hélas, rien n'est mentionné. On nous gratifie d'images historiques formant un tout incohérent qui aurait eu matière à être approfondi davantage que dans cette simpliste mise en scène effacée. Après toutes ces visites historiques de personnages politiques ou artistiques, on retient surtout que Québec n'est pas appréciée à sa juste valeur avec ce coffret qui, malgré ses quatre disques, n'offre que très peu d'information quant à la première ville fondée en sol canadien. Très décevant.

En guise de supplément, on retrouve les courts-métrages utilisés montrant la ville sous ses différents aspects : un cocher racontar, un homme aimant les oiseaux, les visites de Churchill et Franklin D. Roosevelt, un court-métrage de Denys Arcand et plusieurs autres couvrant la totalité des disques restants du coffret. Aucune piste de commentaires d'historiens, aucune scène coupée du documentaire principal, il semble que les seuls attraits de cet ensemble soient les films de l'ONF (peu restaurés), conservant les égratignures du temps. Pour les menus, une simple image du château surplombant la ville et les choix au bas de l'image s'offrent à nous. L'image est fixe et muette.

Pour le 400e anniversaire de ma ville, j'aurais imaginé (peut-être naïvement) un documentaire beaucoup plus fourni, historique et contenant un réel attrait pertinent. Il ne reste, au final, qu'un amas de courts-métrages sympathiques qui n'offrent malheureusement qu'une valeur nostalgique trop courte pour imaginer qu'un tel coffret soit définitif. Il est curieux de constater qu'il ne se passe rien dans notre ville hormis le Carnaval, les visites et le calme plat. Reste ce pamphlet publicitaire (le DVD est estampillé Zones 1 à 6, pas pour rien) hautement surestimé qui laisse de marbre et déçoit plus qu'il n'émerveille.


Cotes

Film5
Présentation3
Suppléments6
Vidéo7
Audio6