Arsène Lupin
Tome 1 / Tome 2
Imavision Distribution

Réalisateur: Jean-Pierre Decourt
Année: 1972-1973
Classification: G (QC)
Durée: 540 / 480 minutes
Ratio: 1.33:1
Anamorphique: Non
Langue: Français (DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 3 (DVD-9) chacun
Code barres (CUP): 069458090230 / 069458128933

Le DVD "Tome 1" est disponible chez: Amazon.ca Imavision.com
Le DVD "Tome 2" est disponible chez: Amazon.ca Imavision.com

Selon Sébastien Cassou
10 novembre 2011

"C'est lui le grand des voleurs. Oui mais c'est un gentleman". C'est ce que clamait Jacques Dutronc dans la chanson titre de la série "Arsène Lupin" produite au début des années soixante-dix. Et la chanson comme la série aura traversé les époques sans accrocs. En effet, Imavision vient de sortir deux coffrets contenant dix-huit des vingt-six épisodes de la série originale. Comme ce sont des rééditions de DVD disponibles il y a quelques années (en 2002), ça montre bien la popularité de l'émission, même après quarante ans...

Il est vrai que le personnage de gentleman cambrioleur créé par le romancier Maurice Leblanc a la couenne dure. Après plus d'un siècle d'existence, il est toujours une figure mythique de la littérature française et voit son visage réapparaître régulièrement. Soit au petit écran ou même au cinéma comme ce fut le cas il y a quelques années avec le film de Jean-Paul Salomé. Et bien qu'il ait prit plusieurs apparences (c'est le maître du déguisement après tout!) - de Jean-Claude Brialy à Romain Duris, en passant par Robert Lamoureux et même John Barrymore - c'est définitivement l'interprétation de Georges Descrières lors des deux saisons de la série débutée en 1971 qu'on retient.

Peut-être était-ce à cause son côté joueur et gamin, ou de son air un peu supérieur, mais point condescendant. Ou simplement parce qu'il était au bon endroit au bon moment? Toujours est-il que la série en coproduction France-Québec (et quatre ou cinq autres pays) est toujours aussi sympathique maintenant qu'elle pouvait l'être à l'époque. Les scénarios trouvent en général la juste balance entre le suspense, l'humour (souvent au profit du commissaire Gerchard, ennemi juré de Lupin), les galanteries et une recréation juste de l'époque du début du XXe siècle. On a bien sur la présence de la musique enlevante de Jean-Pierre Bourteyre qui vient bien appuyer le ton léger, le visage connu du Québécois Yvon Bouchard dans le rôle du chauffeur et assistant Grognard , les paysages et lieux superbes de la vieille France, mais aussi une pléiade de visages connus qui viennent donner la réplique à Lupin le temps d'un épisode ou deux. On pense à un tout jeune Bernard Giraudeau, à Daniel Gélin, Jacques Monod ou même Catherine Rouvel. Sans bien sûr oublier ce bon Roger Carel dans le rôle de Guerchard. Acteur qu'on est plus habitué d'entendre que de voir. C'est en effet lui qui prête sa voix à bien des personnages dans les films d'animation de Disney comme Pinnochio ou Les 101 Dalmatiens ou même dans les films d'Astérix diffusés chaque année à Ciné-Cadeau.

Bref, malgré ses petits défauts innocents - quelques invraisemblances de scénario, faiblesses de certains déguisements de Lupin qu'on reconnaît à tout coup, etc. - la série reste fraîche et divertissante. À découvrir ou à redécouvrir.

On attend donc la sortie du volume trois avec impatience. Il ne manquerait plus alors que la minisérie de 1979 avec Claude Jade ‘L'île aux trente cercueils' pour faire notre bonheur pour ce qui a trait aux adaptations de l'œuvre de Maurice Leblanc. Et même si on a enlevé le personnage de Lupin présent dans le roman original, cette émission avait aussi fait une forte impression sur les téléspectateurs de l'époque, dont j'étais. Il n'y a pas de supplément sur ces DVD.


Cotes

Film8
Présentation8
Suppléments-
Vidéo7
Audio8