Les Aventures de Merlin
Saison 3
Imavision Distribution

Réalisateurs: Variés
Année: 2010
Classification: G (QC)
Durée: 600 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Français (DD20)
Sous-titres:
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 4 (DVD-9)
Code barres (CUP): 069458238939

Ce DVD est disponible chez: Imavision.com

Selon Sébastien Cassou
4 septembre 2013

Depuis le début du 21e siècle, la télévision mondiale s'est tournée vers les légendes et contes du passé pour tenter de faire renaître un genre qui était passé à l'oubli depuis belle lurette: le fantastique médiéval. En effet, après la vague mythologique avec ses Hélène de Troie, Hercules et autres Xena, la petite boîte magique se pencha vers des héros plus récents et s'attaqua à une série de personnages légendaires moyenâgeux. Robin de Bois, Les Borgias, Arthur et sa table ronde et finalement Merlin.

En fait de toutes les tentatives récentes cette dernière 'révision' de la BBC est sans aucun doute la plus intéressante (si on fait exception de la série tirée d'un roman de fiction Le throne de fer). Peut-être de prime abord parce qu'on a choisi de viser un public adolescent et de jeunes adultes tout en gardant un certain sérieux et une retenue quant au développement des scénarios. C'est-à-dire que contrairement aux réseaux américains, la télé nationale britannique n'est pas tombée dans le piège de ados égale facilité. On a su utiliser le jeune âge des personnages tout en maintenant un fond et un univers plus adulte.

La troisième saison, présentée ici en français par Imavision, est une plaque tournante dans la série. Alors que les deux premières années nous amenaient des personnages plutôt unidimensionnels et stéréotypés, on a ici enfin étoffé les personnalités de beaucoup de ces héros. Non seulement Arthur (Bradley James) et Merlin (Colin Morgan) entrent dans l'âge adulte et se retrouvent avec des émotions inconnues et des dilemmes plus matures, mais même Uther Pendragon (Anthony Head) et Gaius (Richard Wilson), les adultes, sont aux prises avec des problèmes de plus en plus complexes. Et bien que certaines des histoires de cette troisième saison soient assez banales, la trame de fond devient de plus en plus palpitante. La finale est plutôt réussie et de voir émerger les fondements des mythes et légendes plus connus sur Arthur nous laisse dans l'expectative quant à la prochaine saison.

Seule ombre au tableau, le personnage de Morgane (Katie McGrath) est devenu un peu trop caricatural. Alors que précédemment ses déchirements et questionnements moraux et émotionnels en faisaient une force, le fait qu'elle ait ici basculé dans le mal pur la rend moins intrigante et banalise sa relation avec Uther, Arthur et même Merlin. Ceci dit, ce n'est qu'un petit irritant et ne saurait nous enlever le plaisir de visionner cette troisième année de la série. Il n'y a pas de supplément sur ces disques.


Cotes

Film7
Présentation8
Suppléments-
Vidéo8
Audio8