The Adventures of Indiana Jones
The Complete DVD Movie Collection - Widescreen
Paramount Home Entertainment

Réalisateur: Steven Spielberg
Année: 1981 / 1984 / 1989
Classification: 14A / PG / PG
Durée: 115 / 118 / 126 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD20), Espagnol (DD20)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres: 31 / 31 / 36
Nombre de disques: 4 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Albert
29 novembre 2003

Les créateurs de Jaws et de Star Wars proposaient aux cinéphiles en 1981 le héros ultime dans l'aventure ultime. Jamais n'auraient-ils imaginé que leur personnage d'Indiana Jones serait toujours aussi frais à la mémoire des gens vingt et quelques années plus tard. Cet archéologue aventurier nous amène littéralement dans le monde des années 40 sans difficultés avec des décors somptueux et des situations assez intrigantes. Après bien des années d'attente, les trois aventures de ce personnage sont maintenant disponibles sur DVD, restaurées à leur état original moins une douzaine de petits problèmes dont entre autres une réflexion de cobra dans une vitre. Enfin, vous pouvez ajouter à votre collection des films que vous deviez absolument avoir, une série pour laquelle plusieurs de nos lecteurs nous demandaient des nouvelles assez souvent sans avoir de réponses précises, car nous n'en avions pas vraiment à donner… jusqu'à ce jour.

Les aventures d'Indiana Jones (Harrison Ford dans un de ses meilleurs rôles) prennent départ avec "Raiders of the Lost Ark" (ou comme son nouveau titre l'indique sur la boîte "Indiana Jones and the Raiders of the Lost Ark"). Notre héros débute sa carrière cinématographique avec une scène très mémorable dans une grotte où il tente de capturer une idole tout en traversant des pièges laissés sur place pour protéger le trésor. Après avoir réussi à éviter des dards, un gros rocher et un guide pas trop honnête, il se retrouve face à face avec son ennemi de toujours, Belloq (Paul Freeman), qui lui vole encore une fois son trésor. De retour à la vie normale, il se fait offrir par le gouvernement de retrouver un ancien coffre qui contient les tablettes de pierre sur lesquelles sont écrits les dix commandements donnés à Moïse par Dieu. La soi-disante Arche donnerait un grand pouvoir d'invincibilité à qui la possède. Les Nazis d'Hitler sont à sa recherche, aidés par nul autre que Belloq. Indy aura l'aide de son ex-flamme Marion (Karen Allen) pour traverser les différents dangers qui l'attentent de là jusqu'au Caire.

Dans le film suivant, notre héros se retrouve dans le film "Indiana Jones and the Temple of Doom" dans lequel il devra aider un village indien en détresse du fait que les villageois ont perdu leur roche sacrée et que leurs enfants ont disparu. Indy verra dans celle-ci la légende des pierres Shankara qui rend le périple plus dangereux que de simplement trouver une roche, car celle-ci réunit avec ses autres sœurs pourrait aider son propriétaire d'être le maître du monde. Il affrontera le méchant Mola Ram (Amrish Puri) et ses suivants avec l'aide d'un jeune garçon plein de ressources nommé "Short Round" (Jonathan Ke Quan) et d'une chanteuse de cabaret, Willie Scott (Kate Capshaw), qu'il sauva des mains de ses ennemis à Shanghai.

Le troisième film, " Indiana Jones and the Last Crusade", nous introduit au père de notre héros et nous donne quelques moments de sa jeunesse afin de comprendre sa peur des serpents, la provenance de son fameux chapeau et de sa passion de l'archéologie. Henry Jones (Sean Connery), le père d'Indy, a recherché toute sa vie la location du Saint Graal, coupe avec laquelle Jésus eut son denier repas avec ses apôtres, qui a des pouvoirs inimaginables. Papa Jones est capturé par les Nazis qui veulent à tout prix récupérer le Saint Graal. Indy déjouera les Nazis et les protecteurs du Saint Graal afin de trouver son père et ce trésor.

Les films d'Indiana Jones ne sont pas à prendre au sérieux et c'est cela qui fait leur charme. Des clins d'œil sont faits à plusieurs films incluant des productions réalisées par Steven Spielberg et Georges Lucas, les deux prodiges derrière ces trois succès. Tous les personnages en cause dans le film sont noirs ou blancs (ne sont jamais gris), alors il est facile de séparer les bons des méchants en faisant une aventure simple à suivre et très divertissante. J'ai bien aimé regarder les films en marathon, offrant une continuité intéressante et assez d'aventures pour me satisfaire bien amplement en attendant la sortie du prochain film qui est présentement en écriture par Frank Darabont!

Le format coffret nous permet de nous procurer à prix intéressant les trois films qui peuvent respirer sur l'espace qui leur est accordé sur le DVD grâce à un quatrième disque dans cet ensemble qui contient quant à lui tous les suppléments. De plus, Paramount a utilisé les négatifs originaux pour faire ces transferts et fait appel aux gens de chez Lowry Digital Images pour faire la correction numérique. Tout ça fait en sorte que l'image soit aussi impeccable que possible dans les trois films. Il y a peu d'accentuation des contours et les couleurs sont telles qu'à l'origine. Pour ce qui est du son, le nouveau mixage en Dolby Digital 5.1 vous en mettra plein les oreilles avec un son fidèle à l'original rajoutant une ambiophonie satisfaisante pour les plus difficiles d'entre nous. La musique de John Williams ainsi que les effets spéciaux sont distribués naturellement à tous les haut-parleurs sans que nous ressentions un côté artificiel que nous retrouvons souvent dans les remixages de vieux films. Les basses fréquences sont aussi au rendez-vous. Les menus du DVD nous présentent quelques scènes des films avec un look de peinture à l'autre imitant un petit peu l'idée des pochettes.

Pour ce qui est des suppléments, j'ai été quelque peu déçu qu'il n'y ait pas de pistes de commentaires sur les trois DVD, mais l'ajout d'un disque entier dédié aux suppléments m'a tout de même calmé même si ce n'est pas exactement tout ce que j'aurais souhaité avoir dans cette collection tant attendue. Le menu de disque contient des scènes folles qui proviennent principalement de la première série de documentaire se retrouvant sur ce disque. "Making The Trilogy" est séparé par film et nous présente des interviews de Lucas et Spielberg ainsi qu'avec les acteurs, le scénariste, le directeur de la photographie et autres artisans des trois films qui nous racontent plusieurs anecdotes à travers des scènes derrière les caméras, des films d'audition et quelques extraits de films. À part Harrison Ford qui est très monotone (sauf dans les scènes sur le plateau), tous les autres intervenants dans ces trois documentaires sont très comiques et ont l'air d'avoir eu bien du plaisir durant le tournage de ces films.

Ces items sont suivis par des documentaires sur les cascades, le son, la musique et les effets visuels fait par ILM qui sont bien intéressants, mais contiennent quelques scènes que nous avons vues dans les trois premiers documentaires. Le tout est complété par une série de bandes-annonces de tous les films de coffret en plus d'une autre à propos du jeu vidéo "The Emperor's Tomb" (disponible dès maintenant sur PC, Mac, XBox et PS2) ainsi qu'un lien vers le site web officiel des films.

Après autant d'années, la série Indiana Jones reste aussi excitante. Les jeunes d'aujourd'hui diront que les effets spéciaux n'ont rien de comparable à ce qui est fait de nos jours, mais pour les plus vieux comme moi sauront apprécier le charme d'antan. Et puis peu importe ce que les autres pensent, les fans se feront un plaisir de capturer ce coffret afin de retrouver leur héros préféré.


Cotes

Film9
Menu7
Suppléments9
Vidéo8
Audio8