John Wick: Chapter 2
Les Films Séville / EOne Entertainment

Réalisateur: Chad Stahelski
Année: 2017
Classification: 13+ (QC)
Durée: 122 minutes
Ratio: 2.40:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212114472

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
21 juin 2017

Encore plus mouvementé et spectaculaire que son prédécesseur, "John Wick: Chapter 2" en mettra plein la vue aux amateurs de films d'action à tout casser.

Après avoir vengé la mort de son chien et retrouvé sa voiture, John Wick (Keanu Reeves) n'a aucun autre choix que de rendre service à un homme qui l'a aidé par le passé. Ce geste risque toutefois de se retourner contre lui.

Plus gros, plus violent et peut-être même plus satisfaisant que l'original, "John Wick: Chapter 2" a le mérite de comporter des séquences explosives bien développées et beaucoup d'humour. S'il n'y a toujours rien à prendre au sérieux et que l'histoire ne fait que plagier tout ce que les Melville, Mann, Woo, To et compagnie ont pu faire par le passé, le long-métrage s'avère tout de même très excitant. Il est difficile de trouver le temps long et les acteurs jouent avec une dérision pleinement assumée.

Les images extrêmement soignées offrent une étonnante palette de couleurs (que de néons!), des contrastes à couper le souffle et des teintes impressionnantes. Pas besoin de regarder très longtemps pour reconnaître Montréal derrière New York! La musique rythmée s'agence naturellement aux situations. Les pistes sonores royalement immersives remplissent les enceintes de bruits de balles et de moteurs, de pluie, de sirènes et d'explosions. Les voix sont généralement claires et en cas de nécessité, il y a de visibles sous-titres blancs et un recommandable doublage québécois.

La pochette violacée où l'on retrouve l'élégant héros attire aisément l'attention. Le menu principal ressemble plutôt à une bande dessinée en mouvement qui défile au gré d'une mélodie de circonstance. Les suppléments comprennent deux documentaires superficiels (sur le succès de la franchise et sur l'apparition du monde souterrain), une bande-annonce et une piste de commentaires de Keanu Reeves et du cinéaste Chad Stahelski. Leurs propos sont ludiques et plutôt agréables.

Après un premier tome sympathique, "John Wick: Chapter 2" pose les bases d'une saga ambitieuse qui ne manque pas d'intriguer. Évidemment on embarque pour les moments d'action qui sont harmonieux et parfois fascinants à regarder, mais on y reste tout de même pour la construction du récit. En attendant le troisième qui s'annonce encore plus brutal et décisif...


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments4
Vidéo9
Audio9