Loin d'elle (Away from Her)
Édition spéciale - 2 DVD
Métropole Films Distribution

Réalisateur: Sarah Polley
Année: 2006
Classification: G (QC)
Durée: 100 minutes
Ratio: 1.85:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51, DDST), Français (DD51)
Sous-titres: Français
Nombre de chapitres: 20
Nombre de disques: 2 (1 DVD-9 + 1 DVD-5)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sébastien Cassou
19 septembre 2007

Il fut une époque où les métiers de réalisateurs et d'acteurs étaient bien distincts et où chacun tenait mordicus à ne pas empiéter sur le territoire de l'autre. À part quelques exceptions comme Woody Allen ou John Cassavetes, peu d'acteurs ou d'actrices avaient réussi à faire le saut derrière la caméra. Or, depuis une dizaine d'années, il semble y avoir une mode où une bonne quantité de comédiens tentent leur chance et décident de mettre en scène leurs collègues. Les résultats sont souvent ordinaires ou inintéressants, mais quelquefois une de ces expériences se détache du lot et vient nous surprendre.

C'est un peu le cas de "Loin d'elle", un petit film écrit et réalisé par la jeune comédienne canadienne Sarah Polley. Adapté d'une nouvelle de l'écrivaine Alice Munro, le scénario raconte l'histoire d'un couple qui après quarante-cinq ans de vie commune voit son avenir dérailler lorsque la femme se retrouve atteinte d'Alzheimer. Tranquillement l'idée fait son chemin et les deux amoureux décident de la placer dans un centre de soins. Mais là, comble de malheur, elle ne peut se rappeler qu'elle est mariée et tombe amoureuse d'un autre pensionnaire...

Il s'agit donc ici d'un drame assez dur. Il est donc surprenant de voir avec quelle subtilité et sagesse la jeune réalisatrice (la petite blonde des Contes D'Avonlea et des Aventures du Baron de Munchausen de Terry Gilliam) a su présenter ce sujet ardu. De plus, de savoir diriger des acteurs vétérans de la trempe de Julie Christie et Gordon Pinsent sans tomber dans le cliché ni le mélodrame, il faut reconnaître qu'elle a su réussir un tour de force. La structure du film est elle aussi assez éclatée, ce qui est plutôt osé et rare pour ce genre cinématographique qui a rarement besoin d'artifices et donne souvent dans le linéaire ou le flash-back. Ici Miss Polley a choisi de croiser temporellement plusieurs pistes qui finiront pour nous mener à la route finale d'où on a une vue globale du chemin parcouru, c'est-à-dire de l'histoire complète.

Au niveau vidéo, encore une fois la réalisatrice a fait preuve de beaucoup d'imagination en incluant différents styles pour telle ou telle partie de l'histoire. En général la direction photo est assez directe avec un petit plus pour le choix des cadrages. L'image DVD est plutôt belle même si elle manque un petit peu de brillance par endroits. Les couleurs aussi sont parfois un peu plus ternes qu'elles devraient, mais ce petit défaut est à peine remarquable.

Pour la partie audio, un bon traitement de la prise de son original nous donne une piste presque parfaite. La musique est aussi bien mixée au travers des dialogues avec un respect évident pour le rythme et le côté dramatique de l'histoire. On a aussi porté un soin particulier à recréer les ambiances sonores naturelles et en accentuer la présence donnant ainsi un plus au réalisme des dialogues.

Pour les suppléments, on a inclus un DVD complet. On y retrouve un moyen-métrage de la réalisatrice qui déjà faisait dans le drame profond. Moins réussi que "Away from Her" on y détecte tout de même une bonne maîtrise et une passion certaine pour raconter des histoires d'amour. On trouve aussi sur ce DVD de suppléments, des scènes supprimées commentées par la réalisatrice, une bande-annonce et une courte revuette sur la production où les deux comédiens principaux ne tarissent pas d'éloges pour Sarah Polley.


Cotes

Film8
Présentation6
Suppléments7
Vidéo7
Audio8