Mr. & Mrs. Smith
Unrated
20th Century Fox

Réalisateur: Doug Liman
Année: 2005
Classification: NR
Durée: 125 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DTS51, DD51), Français (DD20), Espagnol (DD20)
Sous-titres: Anglais, Espagnol
Nombre de chapitres: 36
Nombre de disques: 2 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Amélie Gravel
26 juin 2006

Comme ça en devient pratiquement une habitude, à peine sept mois après la première sortie en DVD de Mr. & Mrs. Smith, 20th Century Fox garnit les tablettes des magasins avec une nouvelle version de ce film, dite non-censurée. Cette sortie n'a pas fait trop de vagues: est-ce à cause de la naissance de Shiloh Nouvel Jolie-Pitt, premier enfant du couple-vedette du film, survenue quelques jours avant la sortie et qui a monopolisé l'attention du monde entier, ou bien est-ce parce que les cinq petites minutes ajoutées au film de la version antérieure n'étaient pas suffisantes pour soulever un quelconque intérêt? Probablement un peu des deux.

Avant de vous exprimer ma déception face à cette nouvelle version, je vais vous remémorer un peu l'histoire. Il s'agit de Jane et John Smith, un couple marié depuis cinq (selon le mari) ou six ans (selon l'épouse). Toute étincelle semble définitivement disparue de leur relation de couple, qui s'effrite à vue d'œil. Le divorce semble même une option très probable jusqu'au moment où ils découvrent qui ils sont respectivement, c'est-à-dire deux tueurs à gages de compagnies rivales. Leur dernière mission: tuer le conjoint. Qui survivra?

Lorsque j'avais visionné le film pour la première fois, je l'avais adoré, et je dois préciser que mes commentaires négatifs à venir ne visent aucunement l'intérêt que j'ai porté au film, qui est très bon. Ma déception est plutôt causée par le peu de différences qui existent entre l'édition non-censurée et la version antérieure. D'ailleurs, le mot "censuré" est très mal utilisé, parce que parmi les cinq minutes et quelques poussières que nous avons de plus, rien n'est choquant, ou disgracieux, bref, rien qui ne vaille la peine d'être censuré. En effet, les quelques minutes ajoutées nous montrent des scènes de la vie de couple de John et Jane, toutes des situations très banales de la vie quotidienne qui nous laissent croire à un couple tout ce qu'il y a de plus commun. Une scène est vraiment nouvelle, les autres ne sont que des scènes allongées de la première version.

Si je n'ai absolument pas trouvé satisfaction dans le film contenu sur ce DVD, j'aurais voulu me rattraper avec les suppléments. J'ai manqué mon coup, puisque même s'ils sont plus nombreux, ils sont quand même d'intérêt limité. Il y en a bien quelques-uns que j'ai appréciés, comme les scènes supprimées (qui comptent parmi elles une fin alterne), le montage de scènes ratées, qui est relativement drôle, l'extra nommé "Doug's film school", qui nous montre plusieurs scènes exclusives, parfois sous forme de scénarimages, et nous donne également accès au scénario des scènes en question (je ne vois pas en quoi ça pourrait être utile, mais c'est quand même bien de l'avoir...), ainsi que le documentaire intitulé "Domestic Violence", qui est fait un documentaire sur la production qui nous en apprend beaucoup sur le processus de création du film, du développement du scénario aux différents angles de caméra utilisés. C'était également la première fois que j'entendais quelqu'un qui était sur le plateau de tournage parler de la relation amoureuse qui est née sur ce même plateau entre Brad Pitt et Angelina Jolie. La "potineuse" en moi était tout ouïe, mais la personne en question était quand même avare de détails! Nous avons également accès à une piste de commentaires de Doug Liman, qui donne des commentaires pertinents, mais qui semble néanmoins assez mal à l'aise dans son rôle de commentateur. Cette piste n'a rien d'ennuyant, mais elle ne se démarque pas particulièrement des autres pistes que j'ai vues. Encore une fois, on entend parler de toute la pression médiatique qu'a provoquée la relation entre Brad et Angelina. Les suppléments que j'ai tout simplement haïs complètent cette section des suppléments: les galeries de photos. Il y en a trois: la première nous montre une panoplie de photos du réalisateur, la deuxième nous montre une autre panoplie de photos du producteur Lucas Foster, et la troisième une panoplie un peu plus volumineuse de photos du film. La troisième a sa place, mais je me demande bien qui serait intéressé à voir autant de photos du réalisateur et du producteur. C'est à se demander si le réalisateur n'est pas un peu imbu de lui-même. Si au moins il était beau bonhomme... Un petit commentaire final pour vous spécifier que seule la piste des commentaires est disponible sur le premier disque, alors que vous aurez accès aux autres suppléments sur le disque deux.

En ce qui concerne la qualité vidéo et audio, je vais vous référer à la critique de la version DVD antérieure puisque les pistes sonores, le ratio et l'aspect visuel présentés sur le DVD présentement critiqué sont en tous points similaires. La différence réside davantage dans la présentation. Comme il y a deux disques, nous avons droit à deux menus principaux. Le premier disque représente l'univers de M. Smith, soit un support à cravates parmi lesquelles s'est glissé un couteau. Le deuxième disque est symbolique de Mme Smith, car on y voit des fruits coupés avec un énorme couteau. Les options m'ont causé un petit désagrément: en effet, au lieu d'être fixes dans un endroit précis de l'écran, les options arrivent en bandes horizontales, restent immobiles quelques secondes et disparaissent. Donc, il faut rapidement se brancher sur l'option que nous voulons sélectionner, sinon, nous devons attendre quelques secondes additionnelles afin qu'elles réapparaissent. Ce n'est pas un gros problème, mais c'est quand même moins pratique que les options statiques. Pour ce qui est de la pochette, une nouvelle photo de Brad et Angelina recouvre autant le boîtier qui contient le disque que le recouvrement de carton qui l'encadre. En fait, si vous regardez attentivement, vous vous rendrez compte que les photos des deux acteurs sont les mêmes que sur la pochette des DVD antérieurs, mais l'image a effectué une rotation de 180°, ce qui fait qu'ils sont positionnés du côté opposé, et les deux photos ont été rapprochées, ce qui crée un tout nouvel effet. Le contenu du verso de la pochette est le même que celui du verso de l'encadrement, mais ils sont disposés différemment, ce qui montre un certain effort au niveau de la présentation que j'apprécie.

Si vous n'avez pas déjà le DVD de "Mr. & Mrs. Smith" à la maison, je vous suggère de vous procurer cette nouvelle version qui vient d'être mise sur le marché. Cependant, si vous possédez déjà la version antérieure, conservez-la et ne gaspillez pas votre argent pour cinq minutes de plus ainsi que quelques suppléments qui ne sont pas si extras!


Cotes

Film8
Présentation8
Suppléments7
Vidéo8
Audio8