Beat The World
Entertainment One

Réalisateur: Robert Adetuyi
Année: 2011
Classification: PG
Durée: 91 minutes
Ratio: 2.35:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 1 (DVD-5)
Code barres (CUP): 774212001482

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Yan Bouchard
19 juillet 2011

Dans la lignée des films de danse, on retrouve un nouvel opus sur le marché ces derniers temps. Du réalisateur de Stomp the Yard, Robert Adetuyi, on peut s'offrir "Beat The World". Également connu sous le nom de "You Got Served: Beat the Word", le film est le deuxième de la série, car en 2004, le film You Got Served s'est pointé le nez dans l'univers des films de danse. Comme tous ceux du genre, nous sommes plongés dans une compétition qui met en vedette différentes troupes qui ne cherchent qu'à nous en mettre plein la vue. Cependant, avec tout ce qui a sur le marché pour ce type de long métrage, est-ce que ce dernier réussi à tirer son épingle du jeu et nous apporter ailleurs, ça reste à prouver.

La compétition de danse "Beat the World" se tient à Détroit cette année et mènera les champions au titre de rois et de reines de la danse de rue. Trois principaux groupes se feront une bataille féroce, le groupe des États-Unis, mené par Yuson (Tyrone Brown), celui d'Allemagne, nouvellement tombé sous la direction de Nina (Stephanie Nguyen) et du Brésil, dirigé par Olivia (Kristy Flores). Au fur et à mesure que la tension monte dans la compétition, les problèmes personnels à l'intérieur de chaque groupe refont surface. Yuson a maille à partir avec sa copine, Olivia tombe amoureuse d'un adversaire et Nina doit se débrouiller avec son coéquipier qui ne prend tout simplement pas d'avoir été tassé de la direction de la troupe. Cependant, tout le monde le sait, la compétition est plus importante que tout et chacun d'eux devra passer par-dessus leurs petits problèmes s'ils veulent aspirer aux grands honneurs.

On retrouve le DVD dans un boitier standard qui nous montre un jeune homme en plein mouvement de danse sur la pochette. Le menu reprend cette image, en y ajoutant des séquences du film sous une musique entraînante. Les options du disque sont disponibles au bas de l'écran. Le transfert vidéo s'en tire extrêmement bien avec une solide présentation qui nous offre des couleurs riches et éclatantes. Les costumes des différents groupes ressortent lors des compétitions avec une belle touche de détails. Les séquences extérieures manquent quelques fois de définition, mais ceci est très minime et dans l'ensemble, cet aspect du produit répond amplement à nos attentes. Du côté sonore, il faut tout d'abord oublier la piste française, car le doublage est tout simplement exécrable, avec un français trop européen pour notre patrie québécoise. Toutefois, dès qu'on passe à la piste originale anglaise, on se retrouve dans une belle ambiance sonore, surtout lors des compétitions. La musique est lourde, remplie de basse et ça nous rentre dedans. Toute la partie des dialogues se passe à l'avant et ces derniers sont audibles du début à la fin. Petit bémol, lorsqu'on est en dehors des compétitions, la piste sonore reste en surface et manque un brin de profondeur.

Du côté des suppléments, on retrouve un documentaire sur la production de huit minutes et un autre qui se penche sur le style de danse qu'on nomme "parkour". On retrouve également la bande-annonce de Source Code mettant en vedette Jake Gyllenhaal et du film québécois Frissons des collines.

Au final, le film n'arrive pas à faire compétition aux franchises déjà sur le marché telles que Step Up ou Save the Last Dance. Le scénario est très minimaliste et les drames vécus par les personnages ne sont pas d'un grand intérêt. Si on parle des numéros de danse, même si certains demeurent très intéressants, ils n'arrivent pas à nous impressionner. Petit divertissement qui demeure en surface, mais qui mérite tout de même une location pour les amateurs du genre.


Cotes

Film6
Présentation6
Suppléments4
Vidéo8
Audio7