Bessie [Blu-ray]
HBO Home Entertainment

Réalisateur: Dee Rees
Année: 2015
Classification: 14A
Durée: 135 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Anglais (DTSHDMA71), Français (DD51), Espagnol (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français, Espagnol
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (BD-50)
Code barres (CUP): 883929479252

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Sarah Szefer
14 octobre 2015

Le blues est un genre indémodable, dont les dieux et déesses sont parfois oubliés, mais méritent d'être redécouverts. C'est notamment le cas de Bessie Smith, l'Impératrice du blues, dont la vie fait l'objet d'un film biographique produit pour la chaîne HBO et mettant en vedette Queen Latifah, associée à ce projet depuis plus de 20 ans. Gagnant de quatre prix Emmy, ce film est maintenant disponible en Blu-ray.

Le film commence en montrant Bessie au faîte de sa gloire, alors que sa vie personnelle s'écroulait. Par un long retour en arrière, on découvre ses débuts de carrière après sa rencontre avec la Mère du blues, Ma Rainey (Mo'nique), sa vie amoureuse (elle était bisexuelle et avait aussi bien des maîtresses que des amants, même après avoir rencontré celui qui deviendra son mari, Jack Gee (Michael Kenneth Williams). On y découvre une grande artiste qui écrivait elle-même ses chansons, qui n'hésitait pas à défendre les gens qui l'entourent et qui a tenté tant bien que mal de surpasser de grandes épreuves dans sa vie personnelle.

La reconstitution du monde du spectacle des années 1910 à 1930 est très bien réussie; d'ailleurs, la cinématographie a été récompensée d'un prix Emmy. Queen Latifah crève l'écran avec son interprétation de Bessie Smith et sa version des classiques du blues donne des frissons; on la connaissait comme une rappeuse, mais sa voix puissante était un secret bien gardé. Mo'nique en impose également dans le rôle de Ma Rainey, mais contrairement à Queen Latifah, elle n'interprète pas elle-même de chansons, excepté dans une scène.

Le Blu-ray contient le film et deux courts documentaires sur les coulisses du tournage, où on peut voir notamment des vidéos d'audition de Queen Latifah pour le rôle de Bessie datant de 1996, dans lesquelles elle démontre son talent de chanteuse; d'ailleurs, elle-même admet que le passage du temps dans la préparation du film est un mal pour un bien, puisqu'elle a acquis au fil du temps l'expérience de vie nécessaire pour approfondir son interprétation de Bessie Smith. Le disque inclut une piste audio et des sous-titres en français, mais le doublage et le sous-titrage proviennent de France. L'idéal consiste à regarder le film en anglais avec les sous-titres anglais ou français activés. Le menu présente une photo statique de Queen Latifah dans le rôle-titre, avec une image anachronistique d'un disque 33 tours (le format contemporain à Bessie Smith est le 78 tours, qui est physiquement très différent du microsillon). La qualité audio et vidéo est excellente et le transfert est impeccable, ce qui est peu étonnant, vu que le film a été tourné en numérique. Justement, une copie numérique du film est également disponible pour les écosystèmes iTunes et Ultraviolet.

Malgré toutes ses qualités, "Bessie" n'est pas un long métrage parfait. Il souffre des mêmes défauts que bien d'autres films biographiques: même si la plupart des faits sont assez fidèles à la réalité, certains détails ont été modifiés ou carrément omis pour les besoins du scénario. Par exemple, on voit Bessie présenter son fils adoptif qu'elle semble avoir trouvé dans un orphelinat sur un coup de tête, alors qu'en réalité, il est le petit-neveu d'une de ses danseuses et que le projet d'adoption s'est échelonné sur plusieurs années, jusqu'à ce que la mère ne puisse plus prendre soin de lui. Le film tait aussi les circonstances entourant la mort prématurée de Bessie, décédée dans un accident de voiture. On se serait attendu à tout le moins à une mention à la fin du film.

Les amateurs de musique, et tout particulièrement du blues, ne voudront pas manquer "Bessie". Le but du film étant de faire mieux connaître la vie et l'oeuvre de cette grande dame du blues, le pari est gagné. La scénariste et réalisatrice Dee Rees signe un film fort qui nous donne le goût de découvrir les chansons de Bessie Smith, qui pourrait ainsi redevenir l'Impératrice du blues comme elle l'a été dans les années 1920.


Cotes

Film8
Présentation8
Suppléments7
Vidéo9
Audio9