The Perks Of Being A Wallflower
Entertainment One / Summit Entertainment

Réalisateur: Stephen Chbosky
Année: 2012
Classification: 14A
Durée: 103 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51), Français (DD51)
Sous-titres: Anglais
Nombre de chapitres:
Nombre de disques: 1 (DVD-9)
Code barres (CUP): 774212003561

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Martin Gignac
18 février 2013

Très beau film pour adolescents (et tous les cinéphiles qui se respecte) qui rappelle les classiques de John Hughes, "The Perks of Being a Wallflower" est une œuvre sensible et intelligente à ne manquer sous aucun prétexte.

Charlie (Logan Lerman) a longtemps broyé du noir et il tente de remettre sa vie dans le droit chemin. Cela est possible lorsqu'il devient ami avec deux adolescents (Emma Watson et Ezra Miller) un peu plus âgés que lui qui l'aideront dans son cheminement.

En adaptant son propre roman, Stephen Chbosky était la personne la mieux placée pour rendre justice à ce texte d'une étonnante justesse et sobriété. À une époque où à peu près tous les longs-métrages pour adolescents parlent de sexe et de beuverie, cela fait du bien d'en voir un qui traite de sujets graves: la difficulté de se faire des amis, le suicide, l'homosexualité, la maladie mentale, les secrets enfouis qui détruisent tout, etc. Malgré cette noirceur, le récit demeure ludique et lumineux, gracieuseté d'une réalisation tout à fait adaptée au sujet et d'une interprétation irréprochable. Le tandem en place est parfait (oui, Emma Watson est une excellente actrice) et la distribution secondaire est loin d'être négligeable. Ce que des professeurs comme Paul Rudd peuvent changer positivement le rapport d'une jeune âme à la littérature et à la culture!

La musique qui comprend des tubes des Smiths, David Bowie, New Order, XTC, Sonic Youth et Cocteau Twins donne le goût de se procurer la bande son. Les pistes sonores anglophones et francophones en Dolby Digital 5.1 sont plutôt immersives dans leurs façons de faire ressortir des enceintes des bruits de cris, d'applaudissements et de cloches d'école. Les voix sont claires et les gens qui le désirent peuvent insérer de très visibles sous-titres blancs en anglais ou opter pour le doublage francophone. Les images aux teintes séduisantes et aux couleurs précises souffrent parfois d'un manque de finition au niveau des détails et de contrastes inégaux.

La pochette verte montre les trois meilleurs amis du monde. Le menu principal du DVD est assez minimaliste, superposant des éléments importants de l'intrigue (comme une machine à écrire) à une douce mélodie. Les suppléments assez généreux contiennent de nombreuses séquences supprimées qui ajoutent une nouvelle couche aux personnages, une courte présentation de l'effort et deux très intéressantes pistes de commentaires. La première narrée par le cinéaste et scénariste est la plus complète, revenant sur les thèmes et le processus d'adaptation. La seconde réunit le metteur en scène à plusieurs comédiens. Cela donne des propos plus cocasses qui peuvent cependant s'éparpiller.

À la fois drôle et profond, "The Perks of Being a Wallflower" est un essai irrésistible, une véritable référence en la matière. Il s'agit du type de productions à montrer aux adolescents pour leur rappeler qu'il y a autre chose que Twilight et The Hunger Games dans la vie.


Cotes

Film8
Présentation6
Suppléments8
Vidéo6
Audio7