Les Boys IV [Blu-ray]
Entertainment One / Les Films Séville Pictures

Réalisateur: George Mihalka
Année: 2005
Classification: 14A
Durée: 121 minutes
Ratio: 1.78:1
Codec: 1080p (AVC)
Langue: Français (DTS51)
Sous-titres: Français Anglais
Nombre de chapitres: 16
Nombre de disques: 2 (BD-25 + DVD-9)
Code barres (CUP): 774212003141

Ce disque Blu-ray est disponible chez: Amazon.ca

Selon Yan Bouchard
24 juillet 2012

Après nous avoir tenus en haleine dans un match sans lendemain pour Stan en 1997, un an plus tard avoir conquis le titre au championnat international de hockey sur glace à Chamonix et avoir affronté l'équipe féminine Canadienne en 2001, les Boys reprennent le boulot en 2005 avec le quatrième opus de cette franchise populaire. La majeure partie de l'équipe originale est de retour avec quelques modifications, Guy (Patrick Huard) est à l'hôpital avec un plâtre qui lui couvre la tête au complet et deux nouveaux joueurs font leur entrée, Réal Béland et Gildor Roy. Louis Saïa passe le flambeau à George Mihalka, après trois longs métrages avec l'équipe comme réalisateur. Tout est en place pour une autre bonne dose de rires sur la glace avec les Boys.

Cette fois-ci l'enjeu est gros, inscrit au tournoi canadien de hockey amateur, ce n'est pas pour un trophée que les Boys se battent, mais pour avoir le privilège de jouer une partie contre les légendes du hockey. Le rêve de côtoyer sur la glace les Guy Lafleur, Pierre Bouchard, Stéphane Richer, Simon Gagné, Mike Bossy, Raymond Bourque, Yvon Lambert et j'en passe. L'équipe de Stan est en bonne posture pour y parvenir, après avoir passé toutes les équipes sur leur passage, il ne reste qu'une équipe d'avocats de Toronto. Une série deux de trois pour avoir la chance de disputer cette fameuse partie qui restera gravée dans leur mémoire à tout jamais. Cependant, l'esprit d'équipe des Boys n'est pas au goût de l'entraîneur et suivant les conseils du grand Bergie, Stan décide d'amener ses Boys dans une retraite fermée, loin des distractions de la vie quotidienne. Quatre jours, dans une pourvoirie perdue dans le bois. Chasse, pêche et exercices pour souder l'équipe. Mais connaissant le groupe, est-ce que cette stratégie peut vraiment aider cette bande de lurons à devenir une équipe qui se tient?

Le film se présente dans un ensemble de deux disques contenu dans un boitier standard. On retrouve la pochette originale du film, soit une photo qui nous laisse voir le vestiaire de l'équipe. Le menu du disque, offert dans les deux langues nous montre la séquence de présentation des joueurs au match des légendes avec un extrait de la chanson du film interprétée par Martin Deschamps. Au niveau technique, nous avons là un film qui se démarque de ses prédécesseurs. Il est vrai que j'ai entre les mains le plus récent de la franchise, mais la qualité du transfert vidéo et de la bande audio est à la hauteur du format pour une production québécoise. Sans révolutionner l'industrie, le transfert nous offre une image de qualité, des couleurs vibrantes et une belle profondeur. Les paysages de la pourvoirie sont bien rendus à l'écran et les séquences sur la patinoire nous chatouillent la rétine avec une glace étincelante. Au niveau sonore, la musique, les dialogues et les bruits ambiants s'entremêlent parfaitement sans jamais se nuire entre eux. Tout est audible du début à la fin et la musique, qui est très importante tout au long du film, vient faire vibrer les enceintes du système de son.

Pour la partie des suppléments, on retrouve l'intégralité de ce qu'on avait lors de la sortie DVD du film. Le vidéoclip de la chanson "Es-tu un Boys" du rockeur Martin Deschamps, le documentaire "La légende des Boys" qui pendant une quarantaine de minutes nous apporte sur le plateau de tournage avec des commentaires des acteurs et des artisans. Un segment très intéressant, sûrement le supplément le plus intéressant de qu'est-ce qu'on peut retrouver avec les quatre films. On retrouve également deux bandes-annonces du film. Le deuxième disque de l'ensemble est la copie DVD du film.

Au final, le quatrième film de la franchise se tire bien d'affaire. Beaucoup moins axé sur le hockey, on se concentre plus sur l'équipe, les joueurs et la relation qui les unit. Malgré un scénario qui se répète, on pousse l'idée vers une autre direction ce qui est très bien pour nous, les spectateurs. Une belle sortie en haute définition, un produit à la hauteur bien que l'on n'obtienne aucune nouveauté. Si vous aimez cette famille de hockey, vous ne serez pas déçus.


Cotes

Film9
Présentation5
Suppléments5
Vidéo9
Audio9