3: The Dale Earnhardt Story
Buena Vista Home Entertainment

Réalisateur: Russell Mulcahy
Année: 2004
Classification: NR
Durée: 92 minutes
Ratio: 1.78:1
Anamorphique: Oui
Langue: Anglais (DD51)
Sous-titres: Anglais, Français
Nombre de chapitres: 12
Nombre de disques: 2 (DVD-9)

Ce DVD est disponible chez: Amazon.ca

Selon Daniel Cyr
30 décembre 2004

"3 - The Dale Earnhardt Story" est un film tourné pour la télévision et qui raconte le souvenir d'un homme qui a marqué à tout jamais le grand livre du NASCAR... son nom Dale Earnhardt. Au volant de sa Monte-Carlo, il fit la pluie et le beau temps sur les circuits américains. Interprété par l'excellent Barry Pepper qui nous avait ébloui en jouant avec une étonnante justesse le personnage de Roger Maris dans 61* film réalisé par Billy Crystal, Pepper apparaît cette fois-ci dans un rôle taillé sur mesure pour lui. Il est renversant, touchant et très authentique dans la peau de ce légendaire coureur automobile qui a dominé son sport comme peu de pilotes l'avaient fait avant lui. Je ne serais vraiment pas surpris que Barry Pepper reçoive une nomination pour ce rôle au prochain Emmy Award ainsi qu'au Golden Globe.

Le film débute sur la présentation de l'hymne national des États-Unis au Daytona 500 de 2001. Puis un retour en arrière nous projette en 1961 dans la petite municipalité de Kannapolis en Caroline du Nord où nous découvrons la relation entre Dale et son père Ralph qui fut à son époque le roi des courses automobiles sur terre battue. Malgré quelques tiraillements entre les deux hommes, ils s'aiment profondément. Ralph sait très bien que son fils rêve de faire de la compétition automobile, mais ce qu'il souhaite surtout c'est qu'il termine ses études pour qu'il ne finisse pas comme lui à l'usine de textile où le travail est difficile et peu rémunéré.

Petit à petit, Dale Earnhardt devient conscient que sa seule raison de vivre est d'être pilote automobile à plein temps. Malgré une route jonchée d'embûches, il y parvient grâce à son immense talent en piste. Il deviendra bientôt l'un des pilotes les plus redoutables sur piste ovale. Sa façon de conduire et celle d'envoyer ses concurrents hors trajectoire lui vaudront le sobriquet The Intimidator. D'ailleurs, il aura souvent maille à partir avec le coureur Darrell Waltrip qui n'apprécie guère ses tactiques de baroudeur qui selon lui n'ont pas du tout leur place en NASCAR.

Durant sa carrière, Dale Earnhardt se liera d'amitié avec le pilote Neil Bonnet, partageant ensemble plusieurs autres passions, dont la chasse et la pêche. Malheureusement, cette complicité entre les deux hommes prendra fin tragiquement lors d'un essai en vue de la plus célèbre course de NASCAR, le prestigieux Daytona 500 en 1994, lorsque Bonnet perdit le contrôle de sa voiture et trouva la mort.

Après avoir remporté le titre de recrue de l'année et gagné sept championnats nationaux, il ne manquait qu'une chose au fabuleux palmarès de Dale Earnhardt... remporter enfin la course des courses, le Daytona 500 et c'est ce qu'il fit en 1998 dans une course disputée âprement. Toutefois en 2001, sur ce même circuit où il avait perdu son meilleur ami, Dale Earnhardt devait connaître un destin analogue et perdre la vie durant le dernier tour de piste.

Ce télé-film produit par ESPN et réalisé par Russell Mulcahy est tout simplement un petit bijou. Mulcahy a su mettre avec doigté de véritables images de courses et raccorder le tout avec les siennes (factice). Filmées avec une intensité, une originalité et une maîtrise indéniable, les scènes de courses sont d'un réalisme époustouflant.. L'histoire est très bien étoffée et nous enivre à chaque instant de ces quatre-vingt-douze minutes "3 - The Dale Earnhardt Story". Il ne faudrait pas non plus oublier le travail exceptionnel du maquilleur John R. Bayless qui a transformé le visage de Barry Pepper en celui de Dale Earnhardt au point de nous faire croire qu'il est toujours parmi nous.

"3 - The Dale Earnhardt Story" nous est ici présenté en format 1.78:1. La définition est nette et détaillée permettant de distinguer les moindres détails conservant du coup un aspect cinéma à ce télé-film. Les couleurs du film sont riches et vibrantes offrant des textures réellement convaincantes. Cependant, vous remarquerez une légère différence entre les images de courses réelles et les fictives. Les véritables images sont floues et un peu granuleuses. Il y a aussi une très fine surdéfinition des contours qui peut être remarquée, mais étant donné que ce sont des extraits d'archives de télé ayant plus de dix ans, cela est tout à fait normal et acceptable. Les teintes de peau paraissent constamment justes et naturelles. Les noirs sont profonds et solides, on ne remarque absolument aucune trace de fourmillement et les parties sombres, dégradées avec finesse et subtilité sont tout aussi remarquables. La bande-son surprend par son dynamisme et sa spatialité. Pour un télé-film, il est étonnant de constater un champ sonore aussi pleinement déployé. Toutes les enceintes sont mises à contribution et offrent un grand nombre d'effets localisés et de sons d'ambiance. Bref, la fidélité est au rendez-vous pour tout ce qui concerne les éléments sonores. Les dialogues sont naturels et toujours intelligibles.

En ce qui touche les suppléments, c'est le gros lot puisque vous avez sur le premier disque le "Making of ‘3'", c'est-à-dire la revue de tournage de ce mélodrame biographique sur la vie de Dale Earnhardt pilote de la fameuse voiture numéro trois. Ensuite, vous avez "3 Nation: The Life of Legacy of Dale Earnhardt" où des gens du milieu journalistique et du NASCAR viennent témoigner leur admiration pour ce pilote qu'ils considèrent comme l'un des plus grands sur piste ovale. Avec l'aide de photographies et de films d'archives d'anciens pilotes dont notamment Terry Labonte, Richard Petty et Cale Yarborough, pour ne nommer que ceux-là, viennent raconter avec plaisir ce que fut ce conducteur automobile qui a écrit à lui seul un chapitre du grand livre d'histoire de la NASCAR.

Sur le deuxième disque, vous pourrez voir dans la section "Interview" cinq entrevues d'archives du réseau américain des sports ESPN où Dale raconte sa relation avec son père et son fils, puis sa fameuse victoire au Daytona 500, sa première course contre son père sur terre battue, ainsi qu'une rétrospective sur les exploits de ce pilote mythique. À l'intérieur de la section "Race Highlights" vous y trouverez quatre courts extraits des hauts fait d'armes de Dale Earnhardt en course: "1993 Hoosters 500, Atlanta Motor Speedway-Hampton, GA", "1995 Save Mart Supermarkets 300, Sears Point Raceway-Sonoma, CA", 1999 Busch 500, "Bristol Motor Speedway-Bristol, TN", "1999 IROC Round 3, Michigan International Speedway-Brooklyn, ML". En terminant, vous avez la section "Guest Appearances"... deux autres émissions de télévision... Primo, "ESPN's 2 Minutes Drill" un jeu questionnaire animé par Kenny Mayne où trois concurrents s'affrontent en répondant en deux minutes à une série de question posée par des personnalités sportives dont Dale Eanrnhardt. Secundo, "ESPN Ultimate Outdoors with Wayne Pearson" où nous voyons Dale Earnhardt chasser l'élan à l'arc dans la région de Cross Mountain Ranch au Colorado.

"3 - The Dale Earnhardt Story" est un film qui vous surprendra à plusieurs niveaux. Techniquement, cette édition propose une qualité d'image supérieure à la moyenne des télé-films et que dire des effets spéciaux qui sont à vous couper le souffle! Quant aux suppléments, leur quantité et leur intérêt devraient à coup sûr contenter les plus exigeants parmi vous. Une œuvre saisissante qui sait parfaitement transmettre les émotions les plus profondes et intéresser ceux et celles qui ne sont ni des amateurs de NASCAR ou ni des fans de Dale Earnhardt. Bref, un DVD qui doit avoir assurément une petite place dans votre vidéothèque afin de pouvoir admirer l'extraordinaire performance de Barry Pepper et d'apprécier du même coup l'un des plus beaux télé-films de l'histoire de la télévision américaine.


Cotes

Film8
Menu5
Suppléments8
Vidéo8
Audio8